Zoom sur les soupes et recettes (Pèpè soup et Blaff)

Les soupes sont consommées ici et ailleurs ;

Chaudes et nourrissantes en hiver,

légères et rafraichissantes en été ;

Epicées et pimentées sous les tropiques…

Il en existe pour tous les goûts

et sous tous les cieux.icon_wink.gif

Zoom sur les soupes

et quelques recettes!

soupe.jpg

Les  différents types de soupe :

 Photo1796
© www.mmmmmmmmdouceurs-maiso n.com  

Les préparations Chaudes

Le Bouillon qui est le liquide de cuisson de légumes, viandes, volailles poissons.

Il peut servir de base à certains plats.

Le Consommé est à base de bouillon clarifié (toute la graisse a été ôtée).

Il est parfumé et en général garni l de champignons ou encore d’asperges.

Etant sophistiqué, on le sert en général lors de réceptions.

A noter que le Consommé, peut être servi chaud ou glacé !

 

Le Velouté est aussi à base de bouillon, mais

il est bien plus épais et crémeux.

Il est idéalement préparé à base de poissons et de crustacés.

Il peut être accompagnés de croutons

( natures,à l’ail, au fromage, aux herbes… )

La Crème est à base de légumes de saison mixés en purée

Par exemple poireaux, cresson, champignons, mâche,potiron…

mixés en purée.

Une touche de crème fraiche y est rajoutée afin d’en adoucir le goût.

SAM_0264.JPG

© www.mmmmmmmmdouceurs-maiso n.com

A noter qu’elle peut être servie froide !

 

La Bisque est épaisse et crémeuse.

Elle est proche du velouté mais se prépare avec des crustacés,

ou du Homard.

Sa couleur orangée est liée au jaune d’œuf qu’on lui rajoute.

bisque_homard.JPG

Les préparations Froides

 

La Vichyssoise est crémeuse et parfumée à la ciboulette.

Elle doit être consommée glacée.

A réserver pour des soirées chaudes d’été par exemple.

Le Gaspacho est une soupe espagnole.

gaspacho_du_jardin_.png

Photo du Gaspacho du Chef Damien!

Il est  à base de concombres, tomate, oignon, ail, poivron,

bouillon et huile d’olive.

Il  est également servi glacé avec des dés de concombres

par-dessus,de la ciboulette et des œufs durs hachés.

gaspacho.jpg

(Photo Google)

Trucs et Astuces de préparation

 

Exhausteur naturel de goût

Les veloutés et les consommés auront un meilleur goût

si on y rajoute du bouillon préparé avecla carcasse d’un

poulet rôti maison.

Pour que les Soupes soient moins grasses

Pendant la cuisson de la viande, ne récupérez pas

le bouillon lorsqu’il est chaud.

Mettez-le au réfrigérateur ou au congélateur.

Le gras remontera à la surface et formera une croûte blanchâtre.

Facile de s’en de s’en débarrasser.

Le tour est joué !

Quand votre soupe est chaude, retirez votre casserole du feu.

Attendez quelques instants, et déposez délicatement sur

sa surface du papier absorbant.

Ce dernier retiendra tout le gras !icon_wink.gif

 

Comment conserver les soupes ?

Au réfrigérateur vous pourrez conservez vos soupes

plusieurs jours.

Seule condition,  les mettre dans des bocaux

préalablement stérilisés.

Au congélateur vous pouvez les garder plusieurs mois.

L’idéal serait de les mettre dans des récipients de tailles

moyennes afin de n’utiliser que lesportions dont

vous aurez besoin.

En effet, il ne faut surtout pas recongeler

un produit décongelé !

Quelques recettesicon_biggrin.gif

Pèpè Soup ou soupe pimentée aux poissons

à la camerounaise 

Ingrédients :

3 poissons moyens

3poissons.jpg

(type, Machoirans, Bar, capitaine, Vivaneau aux Antilles, ou carpes)

2 belles tomates fraiches

Condiments typiques  ci-dessous en photo en cliquant

sur le lien: 

Ma Case à épices…!

20 à 25 grains de Njansan (env60g)

(Akpi en Côte d’Ivoire ou amandes de Ricinodendron)

3 à 4 cosses de Pèbe

(Piémé en Côte d’Ivoire ou fausse noix de muscade)

10 g env de gingembre frais

10g env d’Esèsè

(Ou fruit du Tetrapleura Tetraptera)

1 gros oignon

10g d’écorce en poudre « Bobimbi »

(condiment camerounais vendus dans les magasins

spécialisés, facultatif dans cette recette)

1à 2 cube Maggi ou cube crevette

½ litre d’eau environ ( à l’oeil!)

La moitié d’un piment, voire un entier

Si vos poissons ne sont pas nettoyés, faites-le

(videz les, écaillez les…)

Particulièrement pour le Machoiran,

trempez le dans de l’eau tiède

Frottez le avec un citron vert.

Il faut le nettoyer plusieurs fois.

 

Coupez le poisson choisi en tronçons

Réservez dans une bassine (de cuisine) d’eau salée.

(Ici préférence pour le gros sel)

Prendre un poêle et faites légèrement brunir le Njansan.

Faites bruler les cosses de pèbè et décortiquez les.

Puis écrasez tous ces condiments plus l’Esèsè à sec

(soit à la pierre africaine ou indienne, soit au mortier ou

encore dans un petit mixer ou moulin à café) 

Mixez la tomate, l’oignon, le gingembre frais, la moitié du piment

sans les graines internes.

Réservez le tout.

Prenez vos tronçons de poissons, rincez les à l’eau froide.

Remettez-les dans la bassine et versez-y tous

les ingrédients écrasés et mixés.

Mélangez bien et versez le contenu dans une

casserole à fond épais.

Posez sur un feu doux et laisser frémir quelques minutes.

Ensuite ajoutez le ½ litre d’eau.

Répartissez bien tous les ingrédients et

laissez cuire une bonne quinzaine de minutes.

Mettez les cubes (Maggi ou crevette).

Goûtez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.

Laissez cuire encore 5 bonnes minutes en rajoutant un peu d’eau si

nécessaire.

Surtout veillez à ce que les morceaux de poissons ne

se cassent pas !

Ce plat se sert chaud accompagné de makabo, d’ignames cuites

à l’eau (tubercules), de riz…

Ma petite folie:

Des croutons de pain grillés (maison) dans mon pèpè soup…

Mmmmmmmmmicon_redface.gif

Pèpè Soup à l’ivoirienne

Ingrédients :

3 poissons moyens (Machoiran, Mérou, capitaine)

2 petites pommes de terre

2 à 3 belles tomates fraiches

2 poireaux

1 à 2 cubes Maggi ou crevette

Sel, poivre

1 gros piment

Si vos poissons ne sont pas nettoyés, faites-le

(videz les, écaillez les…)

Particulièrement pour le Machoiran.

Trempez le dans de l’eau tiède et frottez le avec un citron vert.

Il faut le nettoyer plusieurs fois.

Coupez le poisson choisi en tronçons;

Réservez dans une bassine (de cuisine) d’eau salée. (Gros sel)

Dans une casserole à fond épais mettre tous les légumes nettoyés,

lavés et coupés.

Salez, poivrez et ajoutez les tronçons de poissons

que vous aurez rincés.

Ensuite ajoutez le ½ litre d’eau.

Mettez sur feu doux et laissez cuire pendant

une quinzaine de minute.

Ajoutez vos cubes.

Goûtez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.

Laissez encore cuire 5 bonnes minutes.

Si votre pèpè soup est à base de Machoiran,

faites d’abord cuire les tronçons une quinzaine

de minutes, salés, poivrés, avant d’ajouter,

les légumes, puis après les cubes.

Ce plat se sert chaud accompagné d’attiéké

(semoule de manioc ivoirienne), d’ignames

cuites à l’eau ou de taros (autres tubercules)…

Blaff de poisson à la Martiniquaise

(Idéal pour les régimes !)

Ingrédients :

1kg de poisson frais au choix

chinchard.jpg

(Chinchard, rouget, maquereaux, daurades)

1litre1/2 d’eau

3 grosses cives (oignons pays)

5 gousses d’ail

Persil plat, thym (facultatif)

2 feuilles de bois d’Inde

(à défaut laurier ou basilic africaine comme celle du Cameroun :

Kotimandjo)

2 clous de girofle

1 piment entier de type antillais

Poivre

Sel et/ou cube Maggi, voire cube crevettes (selon votre goût)

3à 5 citrons verts (lime) .Tout dépend de la taille des citrons.

S’ils sont petits comme en Martinique, ou au Cameroun

par exemple, il en faudra plutôt 5.

Si vos poissons ne sont pas nettoyés, faites-le

(videz les, écaillez les…)

Coupez les poissons en gros tronçons, de façon à ce qu’ils

tiennent à la cuisson.

Dans une bassine à cuisine (ou un grand bol)

préparez une marinade:

 

A base du jus des citrons, de 2 gousses d’ail épluchées

et dégermées,(ce qui enlève l’amertume),

d’un demi-oignon coupé en rondelle,

D’un peu de persil, poivre, du sel ou vos cubes.

Mettez vos tronçons de poissons dans cette marinade.

Mélangez les délicatement afin qu’ils s’imprègnent

bien de la marinade.

 

Mettez le piment entier par-dessus et couvrez.

(Film alimentaire ou papier aluminium)

Gardez le tout au frais pendant 2 bonnes heures.

(A préparer par exemple tôt le matin,avant d’aller au travail…

pour le souper)

Prenez une casserole à fond épais, et versez-y le tout,

sauf le piment, qu’il faut réserver.

Mettez le reste des ingrédients.

Ajoutez de l’eau de façon à ce que les poissons soient recouverts.

Faites cuire une dizaine de minutes

Déposez délicatement le piment sur la préparation qui doit

continuer à cuire cinq minutes.

Le temps de cuisson idéal étant d’un bon quart d’heure.

Surtout veillez à ce que le piment n’éclate pas !

Ce plat se sert avec son liquide de cuisson qui n’est pas

gras du tout!!!

En accompagnements:  Ignames,  patates douces,

riz ou simplement du pain.

Quelques suggestions pour ceux qui aiment le vin:

Pour les soupes exotiques à base de poisson,

choisissez un de vin blanc corsé:

Un Chablis par exemple

Ou également un vin Rosé corsé de type Tavel

Attention, avec modération!!!

Et notre ligne dans tout ça :

BLD043668

Dans le cadre d’un régime, bouillons et consommés clarifiés

(dégraissés) sont la bienvenue, ou Blaff par exemple.

De manière générale, pris en repas unique,

la soupe se transforme en véritable alliée de notre

ligne.icon_biggrin.gif

Photo2690    Photo2641M

© www.mmmmmmmmdouceurs-maiso n.com

Mmmmmmmmm bon appétit icon_wink.gif

« Il n’ y a pas de bonne cuisine si au départ elle n’est pas faite par amitié

pour celui ou celle à qui elle est destinée »

Paul Bocuseicon_razz.gif

Publicités

15 réflexions sur “Zoom sur les soupes et recettes (Pèpè soup et Blaff)

  1. Miam ! Des bonnes soupes pour garder la ligne, alors là je suis preneuse ! Vu que la galette est passée par là, il faut se reprendre en main et vite ! Merci d’être là et de nous réconcilier avec le bien manger et le goût de cuisiner !

    J'aime

  2. Miam ! Des bonnes soupes pour garder la ligne, alors là je suis preneuse ! Vu que la galette est passée par là, il faut se reprendre en main et vite ! Merci d’être là et de nous réconcilier avec le bien manger et le goût de cuisiner !

    J'aime

  3. hummmmmmm,j’aime beaucoup le pèpè soupe. C’est un plat qui a du gout et facile à faire. Une fois touts les 2 à 3 mois, je m’en fait une. c’est vraiment délicieux meme pour les étrangers. Personelement je ne met pas de pèpè, juste du djansan car mon mari n’aime pas trop le gout du pèpè, et je n’arrive pas vraiment à l’écraser avec mon mixeur. Bon app!!!!!!!!!!!!!

    J'aime

    1. En ce qui concerne le Pèbè, il n’est absolument pas indispensable, le Njansang donnant déjà un bon goût. Par contre quand on l’utilise il faut le faire avec parcimonie, de manière à ne pas ecoeurer et surtout afin qu’il parfume sans masquer les autres épices Une astuce pour l’écraser si tu n’a pas de pierre. Après les avoir fait brûler avec leurs cosses, tu les épluches et ensuite tu écrases d’abord à sec dans un petit moulin à café, ou petit mixer.(Idem pour le Njansan, c’est mieux décraser d’abord à sec….) Puis après tu écrases dans un grand mixer avec le reste Tu verras, tu auras le même résultat qu’à la pierre Et sinon, autre solution, tu passes ton bouillon au chinois , en pressant bien… Voili voilà et merci d’être là et de partager aussi naturellement, c’est un plaisir.Merci

      J'aime

  4. hummmmmmm,j’aime beaucoup le pèpè soupe. C’est un plat qui a du gout et facile à faire. Une fois touts les 2 à 3 mois, je m’en fait une. c’est vraiment délicieux meme pour les étrangers. Personelement je ne met pas de pèpè, juste du djansan car mon mari n’aime pas trop le gout du pèpè, et je n’arrive pas vraiment à l’écraser avec mon mixeur. Bon app!!!!!!!!!!!!!

    J'aime

    1. En ce qui concerne le Pèbè, il n’est absolument pas indispensable, le Njansang donnant déjà un bon goût. Par contre quand on l’utilise il faut le faire avec parcimonie, de manière à ne pas ecoeurer et surtout afin qu’il parfume sans masquer les autres épices Une astuce pour l’écraser si tu n’a pas de pierre. Après les avoir fait brûler avec leurs cosses, tu les épluches et ensuite tu écrases d’abord à sec dans un petit moulin à café, ou petit mixer.(Idem pour le Njansan, c’est mieux décraser d’abord à sec….) Puis après tu écrases dans un grand mixer avec le reste Tu verras, tu auras le même résultat qu’à la pierre Et sinon, autre solution, tu passes ton bouillon au chinois , en pressant bien… Voili voilà et merci d’être là et de partager aussi naturellement, c’est un plaisir.Merci

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s