Mes douceurs littéraires: Alban de Berthrand Nguyen Matoko

23634888_10212419733423144_1481893578_n

Alban est un roman à la fois poignant, dérangeant, révoltant

et émouvant. Parce qu’il parle des violences, du sordide vécu

parfois dans l’intimité des familles «bien sous tous rapports» ,

unies par le silence et cet « Amour » qui couvre tout…même 

l’insoutenable et ce, avec la complicité d’une société qui sait

se révolter, lorsque le laid, l’atroce, est commis par « les autres »,

mais certainement pas par des personnes que l’on fréquente…

que l’on connait !

Alban est un coup de cœur;  bien plus, un douloureux coup au cœur,

mais utile, parce qu’il dénonce !

Il s’agit ici de mes douceurs littéraires.

Entre chroniques, sélections et coups de cœurs ,

je vous invite à partager

 mes lectures d’un jour,

mes lectures du moment…

mes lectures de toujours! 

J’admire le livre qui me condamne à le lire .

Jean Rostand

Alban

de Berthrand Nguyen Matoko

( Edilivre )

 » La vie est un perpétuel recommencement mais aussi une longue chute.

Et le plus important est de savoir tomber » . Confucius

23602200_10212419464096411_838025930_n

 

Il arrive parfois, souvent, encore trop souvent, que le silence soit choisi,

afin de ne point abîmer l’image de la famille idéale.

Idéale parce que  «bien sous tous rapports»:

beau couple, parcours professionnel irréprochable, aisance financière,

nombre d’enfants parfait (ici enfant unique),traduisant là un choix de vie

responsable et mature…

Oui, une famille admirable, issue de la bourgeoisie , où

règnent la retenue, les non-dits et autres secrets de famille,

ne laissant aucune place à l’épanchement émotionnel, ou

autre faux pas public…ce serait tout simplement faire injure

à cette sacro-sainte  condition sociale.

Cette famille idéale est celle dont est issue Alban, personnage principal

de ce roman qui porte son nom; et c’est aussi celle qui va lui-même former

plus tard, retournant vivre chez lui, à Bordeaux. Ville dont il s’était pourtant

éloigné à cause d’un tas de tout étouffé…d’un tas de tout emprisonnant.

Mais est-il possible de fuir son passé, qui plus est aussi douloureux?

Et comment construire sa vie, bâtir une famille, sans reproduire

un schéma, une histoire qui jamais n’a été réglée?

En lisant ce roman, c’est de cette réalité là qu’il s’agit.

Cette réalité qui  de plein fouet nous pousse à nous poser et à

nous questionner pour de vrai…

Alban est un roman à la fois poignant, dérangeant, pénible, révoltant

et émouvant. Parce qu’il parle des violences, du sordide vécu

parfois dans l’intimité des familles «bien sous tous rapports» ,

unies par le silence et cet « Amour » qui couvre tout…même

l’insoutenable et ce, avec la complicité d’une société qui sait se révolter,

lorsque le laid, l’atroce, est commis par « les autres », mais certainement

pas par des personnes juste à côté de soi. Des personnes que l’on admire,

que l’on connait…avec qui l’on partage une forme d’intimité!

Quel coup de cœur …Je vous le conseille !!!

Extrait :

 » « Merci Monsieur ». des larmes coulèrent de ses joues qu’il s’empressa

d’essuyer. Alors le gamin lui dit :  » Vous pleurer Monsieur? »

« Non, jeune homme. J’ai de la poussière dans mes yeux, c’est tout ».

A cet instant, la mère qui avait suivi toute la scène, s’approcha et

remercia à son tour Alban puis prit son fils dans ses bras en lui chuchotant:

 » Je t’ai toujours dit qu’il ne faut pas parler aux inconnus ».

Tristesse s’ensuivit pour Alban qui sentit sur le coup son enfance

rattrapée par son propre destin. Lui qui ne parlait jamais aux inconnus,

il n’avait pas échappé au pire » ( p.142)

Alban est en vente ici:

A propos de l’auteur :

22552829_1463602407008359_3091190097730912213_n

Son Interview gourmande ici :

https://mmmdouceursmaison.com/2011/07/18/article-et-si-je-l-invitais-a-ma-table-berthrand-nguyen-matoko-7819765/

Un livre qu’on quitte sans en avoir extrait quelque chose
est un livre qu’on n’a pas lu.
Antoine Albalat

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s