Gari aux crevettes!

Il s’agit ici de plats concoctés au gré de mon imagination,

de spécialités africaines ( en particulier camerounaises)

et de « libres adaptations »

d’ici et d’ailleurs;)

Pour Petits et Grands

 

Gari aux crevettes

Photo1601.jpg

© www.mmmmmmmmdouceurs-maison.com

 

 

Petite Histoire

 Au Nigéria, au Cameroun, au Bénin et au Togo, le manioc est aussi

transformé en une sorte de semoule finement granulée obtenue à partir de la

pulpe de manioc fermentée, écrasée, tamisée puis desséchée au feu.

(Le manioc est torrifié) C’est le Gari!

 

Sur le lien ci-dessous tout sur le manioc :

Tout sur la manioc!(Origine, conservation,préparation, consommation…)

 

Dans les deux premiers pays cités, il est de couleur jaune orangée car traité

avec de l’huile de palme, tandis qu’au Bénin et au Togo, il garde la couleur initiale de la pulpe de manioc (blanchâtre).

Ici calebasse de Gari Jaune/orangée (Cameroun/Nigéria) et calebasse de Gari blanc(Bénin/Togo)

Photo1601.jpg

© www.mmmmmmmmdouceurs-maison.com

 

Le Gari peut servir à paner certaines viandes ou brochettes.

Voir sur le lien ci-dessous:

Soyas de boeuf (Brochettes) à ma façon!

 

 

 

 

Il peut aussi être parsemé cru sur certains plats

 

(à ce moment là préférez le Gari du Togo/Bénin qui est plus fin).

Il peut être consommé sucré:

Au  goûter par exemple, mélangé à du lait,ou simplement à de l’eau

(plus des cacahuètes) 

 

Ou salé, cuisiné principalement avec des crevettes et des tomates.

Au Cameroun, c’est une recette typiquement Sawa (de la côte du Cameroun)

En savoir plus sur le peuple Sawa:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sawa

http://www.peuplesawa.com/fr/bnlogik.php?bnk=13&bnrub=1

http://bonasawa.blog4ever.com/blog/articles-cat-31178-24858-histoires_des_peuples_sawa.html

Gari aux crevettes!

Photo1602.jpg

                                                         © www.mmmmmmmmdouceurs-maison.com                                                                                                                      

Recette

Ingrédients pour 8 gourmands:

 

800g env de Gari

1kg  env de tomates bien mûres concassées maison

4 oignons jaunes coupés en touts petits dés

1 bol de Dibanga (petites crevettes séchées)

1 tasse ( pleine) de petites crevettes roses

un peu de gingembre (totalement facultatif)

piment (facultatif, car il peut être servi à part)

De l’eau

des cubes d’assaisonnement et du poivre

Une feuille de laurier (facultatif)

De l’huile de palme ou d’arachide

 

Si vous souhaitez que votre gari aux crevettes soit légèrement compact, mettez le préalablement à tremper dans un peu d’eau.

Sinon cette étape n’est pas nécessaire.

Il suffit de bien le trier (et de l’humecter d’eau pendant la cuisson)

 

Munissez vous d’un wok, d’une sauteuse ou d’une macocotte

et faites chauffer votre huile à feu vif.

 

Ensuite faites- y revenir les dés d’oignons jusqu’à ce qu’ils soient translucides. 

 

Mettez votre dibanga

(préalablement écrasé avec le gingembre si vous choisissez d’en mettre)

 

Le Dibanga en photo ici http://www.mmmmmmmmdouceurs-maison.com/pages/Ma_Case_a_epices-4002135.html

(c’est la 2eme photo;petites crevettes séchées)

et vos petites crevettes roses.

 

Laissez l’ensemble bien revenir quelques minutes à feu moyen.

 

Ajoutez votre tomate concassée maison, la feuille de laurier , le poivre,

les cubes d’assaisonnement choisis.

 

Mélangez bien .

 

Rajoutez un peu d’eau si nécessaire et laissez cuire à feu moyen une dizaine

de minutes. 

 

Afin que la sauce n’attache pas, tournez la régulièrement avec une cuillère en bois.

 

Ensuite incorporez votre Gari en pluie, tout en remuant, afin qu’il s’imprègne bien de la sauce aux crevettes.

 

Rectifiez l’assaisonement si nécessaire.

 

Laissez cuire encore 5 minutes à feu doux.

 

Enfin, laissez tiédir votre Gari et dégustez-le ainsi ou

proposez-le  en accompagnement d’une grillade de viande

(viande braisée à la camerounaise par exemple)

ou de brochettes de poisson ou de viande (soya)

 

Pour ceux qui apprécient le vin, si le Gari est servi sans accompagnement ou avec des brochettes de poisson je suggère comme vin blanc:

 

Un Château de Pibarnon (Bandol/Provence)

 

Si vous servez le Gari avec une grillade de viande, choisissez  plutôt un rosé corsé. Ma préférence va pour le Tavel!

 

Et sinon (dans tous les cas de figure) un bon vin de palme servi bien frais accompagne merveilleusement bien cette douceur

 

Attention avec modération!!!

 

Mmmmmmmmm Bon appétit

 

Note

Vous pouvez également décliner cette recette en la cuisinant

avec de la sardine en boite (A l’huile )

C’est une variante qui me dépanne bien, qui est économique

mais tout aussi goûteuse

Ici ne rajoutez pas d’huile mais utilisez celle contenue dans les boites

et émiettez bien les sardines avant de les faire revenir avec les oignons…

D’autres déclinaisons de mon gari

cliquez sur le lien:

Gari aux oignons, poireaux et tomates parfumé à l’huile d’olive!

SAM_1233.JPG

SAM_1915.JPG    SAM_1918.JPG

 

De toutes les passions, la seule vraiment respectable
me parait être la gourmandise »
Guy de Maupassant

Afin d’être informé(e) de la parution de nouveaux articles, pensez à vous inscrire à la Newsletter !

Publicités

19 réflexions sur “Gari aux crevettes!

    1. Bonne journée Jacques, merci Sinon c’est un classique de la cuisine camerounaise (Côte du Cameroun) et en général il fait l’unanimité

      J'aime

  1. Hummmmmmm!!!… J’adore ces deux ingrédiants que sont les crevettes et le gary… Je vais preparer ca ce week!!(J’espère y arriver!?)… lool

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s