Mes douceurs littéraires: Seulement si tu en as envie…

Mes douceurs littéraires: Seulement si tu en as envie...

Il s’agit ici de mes douceurs littéraires.

Entre chroniques, sélections et coups de coeurs ,

je vous invite à partager

 mes lectures d’un jour,

mes lectures du moment…

mes lectures de toujours! 

« J’admire le livre qui me condamne à le lire »

Jean Rostand

Seulement

si tu en as envie…

de Bruno Combes

« Arrêtons de dire « Il est trop tôt » ou « il est trop tard »;

Le bonheur est là: il est présent. »

Seulement si tu en as envie… est coup de cœur 

 

Mes douceurs littéraires: Seulement si tu en as envie...

Cet été, lorsque j’ai vu défiler sur le fil d’actualité

de ma page Facebook, le  titre de ce roman,

Seulement si tu en as envie… avec les silhouettes

d’un couple en couverture,j’ai tout de suite été attirée.

En effet, «Seulement si tu en as envie… », tant

d’empathie, de bienveillance, d’amour en une seule

phrase, qui tranche tant avec ce satané « si tu veux »,

rythmant parfois le train-train quotidien d’amoureux

qui ne prennent plus soin l’un de l’autre…

Et sans chercher à lire le résumé, Oh j’ai lu quelques

réactions de lecteurs ici et là…j’ai décidé que j’achèterai

ce roman de Bruno Combes, (auteur que je ne

connaissais pas alors…), un peu après la rentrée de

mes enfants ; Histoire de m’octroyer une petite pause

lecture,au milieu de tout le tumulte lié à cette période…

 

Hier enfin, j’ai pu me plonger avec délectation dans la

lecture de Seulement si tu as envie, avec pour fond

musical non pas « Les roses de mon silence »,

de Grégoire,album que l’auteur écoute en écrivant,

mais une compilation de James Coltrane

et de Miles Davis.

Mmmm, quel bonheur, quel moment à part vécu là.

J’aurai tant aimé faire durer ce plaisir encore et encore,

mais impossible de m’arrêter.

Je l’ai lu en seule fois. Oh, je n’ai aucun mérite à cela,

l’histoire étant belle, captivante et l’écriture de Bruno

Combes à la fois fluide, mais aussi délicate, profonde

,sensible…

D’ailleurs, en lisant Seulement si tu en as envie

on pourrait même croire que c’est une femme qui

en est l’auteure, sauf peut-être en ce qui concerne

la fin du roman; la décision de Camille,

personnage principal, me semblant très masculine…

Ce n’est que mon avis 😉

Ce roman dont chaque chapitre débute par une pensée

philosophique, fait beaucoup de bien, mais bien plus,

pousse à se poser, voire à se positionner quant à son

cheminement ici-bas…

A propos de l’histoire :  

Mes douceurs littéraires: Seulement si tu en as envie...

Seulement si tu en as envie… est l’histoire de Camille,

une quadragénaire qui a tout pour elle :

Elle est belle, brillante avocate associée à son époux

Richard, et maman de 2 enfants, qui pour elle, « sont

comme une sorte de respiration (p46) :

Vanessa 16 ans et Lucas 8 ans, le fameux

« choix du roi ».

Camille du haut de sa brillante situation sociale

a donc tout, absolument tout pour être heureuse.

Tout, absolument tout mais a-t-elle l’essentiel?

Cet essentiel qui maintient en vie… qui donne envie… 

Elle qui  au bout de toutes ces années de vie

commune (21 ans) n’en peux plus de cette vie faite

d’habitudes familiales (p31) ;

Ne supporte plus cet époux, par ailleurs bon père

(p67) mais qui ne sait pas dialoguer, estimant

que ce sont là des balivernes de psychologies Mag

(p18), et qui ne remarque plus grand-chose

la concernant.Il lui fait l’amour de manière machinale

et l’aime certainement à sa façon, mais

en version Light…un mot qui semble résumer

bien des pans de sa vie (p44)

Camille a 43 ans et le problème est peut-être là ?

Traverse-t-elle une  Crise « du milieu de vie », (terme

qu’elle déteste), comme semble penser ses 2 amies

et Mathilde, sa « maman de substitution »… ?

Mais si c’était autre chose ?

Si c’était une envie de vivre comme elle le  souhaite,

comme elle le rêve ?

Un peu comme cette citation d’Antoine

de Saint-Exupéry qui dit :

« Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve,

une réalité. »

Si l’occasion de vivre  enfin pleinement,

passionnément  et respirer à pleins poumons

arrivait…grâce à Stephen, son premier amour,

qui l’attend depuis toujours ?

Et si et seulement si Camille s’autorisait à vivre chaque

instant présent ?

Mmmm, si vous n’avez pas encore lu Seulement

si tu en as envie…

je vous le recommande  ardemment!!!

 

Résumé :

 

Mes douceurs littéraires: Seulement si tu en as envie...

Extrait choisi :

« Nous avançons dans la vie comme des funambules,

persuadés que le temps nous aidera à mieux maîtriser

notre équilibre sur la corde tremblante de l’existence.

Il nous semble que rien ne peut dérégler l’horloge que

nous remontons avec délicatesse chaque matin,

chaque mois, chaque année.

Un jour pourtant, en un instant, tout bascule ;

nous ne le savons pas encore, mais plus rien ne sera

comme avant : le funambule tombe et l’horloge s’affole. »  (p135)

 

C’est un nouveau coup de cœur !!!

En  vente en librairie ,notamment ici, pour

les personnes habitant la région bordelaise

Et également en ligne

A propos de l’auteur

Mes douceurs littéraires: Seulement si tu en as envie...

Sa page facebook :

Un livre qu’on quitte sans en avoir extrait quelque chose
est un livre qu’on n’a pas lu.
Antoine Albalat

Publicités

9 réflexions sur “Mes douceurs littéraires: Seulement si tu en as envie…

  1. Merci Marthe de susciter notre envie, effectivement envie et désir sont des maux choisis qui rendent la vie émotionnellement plus riche, et qu’est ce que la vie sinon une série d’émotions 😉 ?

    J'aime

  2. Merci Marthe. Avec toi on ne peut qu’avoir envie de lire car je fais confiance à tes goûts. Alors je vais me procurer ce roman.Et j’irai donc chez Mollat l’acheter…

    J'aime

  3. Martounette, figure-toi que je viens de commander ce livre en edition kindle.. tu m’as mise l’eau à la bouche… heureusement que lundi est férié en Allemagne, je vais pouvoir me délecter dans avoir mauvaise conscience.. bises et merci.. denise

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s