Et si je l’invitais à ma table…: Diane Tell !

Tomber en amour, alors même qu’on est enfant, pour une chanson qui  dit :

 « Moi, si j’étais un homme…J’ te ferais l’amour sur la plage,

 en savourant chaque seconde, où mon corps engourdi s’enflamme,

jusqu’à s’endormir dans tes bras, mais je suis femme et, quand on est femme,

 on ne dit pas ces choses-là… » ; … c’est ainsi que mon histoire avec l’artiste que je vous

propose de « découvrir autrement » a débuté.

Voici une  rubrique consacrée à des artistes,

à des personnalités et « anonymes »

qui d’une façon ou d’une autre colorent ma vie

et peut-être la vôtre aussi…

 

J’ai éprouvé l’envie d’échanger avec eux

autour de ma passion …

 

Mmmmmmmmm, quelle délicieuse façon

 

de les entrevoir autrement …

Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !

Tomber en amour, alors même qu’on est enfant, pour une chanson qui  dit :

 « Moi, si j’étais un homme…J’ te ferais l’amour sur la plage,

 en savourant chaque seconde, où mon corps engourdi s’enflamme,

jusqu’à s’endormir dans tes bras, mais je suis femme et, quand on est femme,

 on ne dit pas ces choses-là… » ;

Chanter à tue-tête, à longueur de journées, sous le regard à la fois amusé et

attendri de sa maman, sans même saisir tout le sens des mots…

Mais être touchée en plein cœur, par les intonations, par la voix,…sa voix !

Hummm c’est ainsi que mon histoire avec l’artiste que je vous propose

de « découvrir autrement » a débuté.

Et au fil des années, grâce à ses chansons, elle aura été d’une précieuse compagnie,

rythmant  mes joies et  mes peines…sans même savoir que j’existe quelque part (sourire)

N’est-ce pas aussi cela qui fait la beauté de l’artiste ?!

Au fil des années, au fil de son parcours qui ne cesse de me surprendre par sa richesse,

parce que chanteuse oui, mais musicienne aussi,

(Le duo voix qu’elle forme avec sa guitare est juste délicieux), j’ai toujours rêvé de faire sa connaissance.

La façon dont elle dit les textes  est si particulière et donne une intensité aux mots,

qui font écho à un je ne sais quoi… chez moi…peut-être chez certains d’entre vous aussi.

Et au bout de tant d’années, ce rêve est devenu réalité !

Mmmm, mon cœur ne s’était pas trompé… Merci Madame ♥

Parce que « le bonheur le plus doux est celui qu’on partage », je suis heureuse  et honorée de pouvoir vous faire vivre un tête à tête de toute beauté parce que simple,

parce qu’authentique,

parce que généreux…

parce que VRAI !

Rencontre avec

Diane Tell !

Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !

Et si je l’invitais à ma table… !

Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !

Entrevue :

Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !

Marthe : 

Bonjour Diane Tell, tellement émue de vous  avoir comme invitée…

Merci infiniment d’avoir accepté aussi spontanément cette entrevue quelque peu décalée 

Sourire

Comment vous portez-vous ?

Diane Tell

Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !

Je me porte très bien merci !

Très occupée !

Ô oui, je m’en suis rendue compte…d’autant plus touchée par

cette place faite avec tant de gentillesse…

Sourire

Sur scène – avec ce merveilleux « Hommage à Jacques Brel »

entourée de mes amis artistes du Québec, en concert

régulièrement en France, avec les sorties alternées de mes

albums Une et Passé simple sur les deux

continents… 

Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !
Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !

et puis, tout bientôt nous entrons dans une phase d’écriture

pour un projet d’album !

Beaucoup de « pain sur la planche » pour rester dans le thème

de l’ITW !

Rires

Alors Diane,  plutôt gourmet, gourmande ou les deux à la fois ?

D.T

Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !

Les deux mon capitaine ! 

Vous avez dit mon capitaine Diane, » Moi si j’étais un homme, je serai

capitaine, d’un bateau ooo vert et blanc… »

Rires

Je suis plus fine bouche que gloutonne !

Je ne mange ni de tout, ni beaucoup. Malgré des goûts très

simples, je cherche toujours à me nourrir de produits de la

meilleure qualité.

Je n’hésite pas à courir de primeur en fromagerie pour emplir

mon panier d’aliments les plus fins.

Et lorsque je suis en voyage, je me renseigne toujours avant

de choisir un restaurant !

D’origine américaine (par votre mère) et québécoise (par votre père), vivant en France (Pays Basque) depuis des années, votre culture

culinaire est sans aucun doute métissée  …

quels sont les plats que vous préférez de manière générale ?

D.T

Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !

Je suis devenue « ovo-lacto-pesco-végétarienne » avant

l’âge de 25 ans. 

Hummmm

Sourire

A vrai dire, je n’ai pas mangé de poisson durant les

15 premières années de ce régime, que je suis toujours,

excluant toute chair animale. 

Une fois installée au pays basque, je n’ai pu résister au

plaisir de déguster les merveilleuses louvines pêchées près

des côtes atlantiques et si bien préparées à l’espagnole.

J’aime aussi beaucoup l’espadon grillé, le thon cru, les poissons

fumés et j’apprécie occasionnellement les fruits de mer.

Cela dit, la base de mon alimentation quotidienne est végétale.

Essentiellement légumes et fruits alors ?!

Sourire

Oui, les légumes peu cuits, les soupes maisons, les fruits

fraichement cueillis, mais aussi les pastas à l’italienne, la

cuisine japonaise la plus raffinée, les préparations asiatiques,

chinoises ou indiennes, la fondue au fromage suisse, les

produits laitiers (je peux boire un litre de lait par jour !), 

le thé, le vin… 

Mmmmmmm

Et quel est l’apport de votre culture nord-américaine dans votre

alimentation Diane?

D.T

Ma culture nord-américaine m’a fait découvrir les cuisines du monde assez tôt

car le Canada est un pays très cosmopolite.

Ma mère préparait les « pâtés à la viande »sorte de tourtière carnée,

durant la période des fêtes, la sauce bolognaise une fois par semaine,

le gâteau au chocolat et la tarte au citron de temps à autre,

mais elle n’aimait pas beaucoup faire la cuisine dans mes souvenirs.

Elle grignotait et les repas de famille n’avaient pas trop leur place chez moi.

Ah oui…?

Mon père chirurgien était très absent et ma mère est entrée chez les Bénédictines

lorsque j’avais 15 ans !!!

J’ai vécu seule très jeune et mes habitudes alimentaires ne m’ont pas

été transmises. J’ai mis la main à la pâte !

A part ceux qui sont à base de viande bien entendu…quels sont les plats que

vous n’appréciez pas,  d’ici ou d’ailleurs?

D.T

Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !

J’évite autant que possible toute alimentation provenant de l’industrie.

A part le café et la viande bien entendu (Sourire), je ne m’interdis rien mais

j’achète rarement des produits préparés.

Même sur la route, j’ai tout ce qu’il faut avec moi pour m’alimenter correctement.

Je prends beaucoup l’avion, ai testé différents menus proposés

et finalement, je préfère m’abstenir de manger sur les longs courriers,

à moins d’être surclassée !!!

Ce qui m’arrive de temps à autre ! 

Madameeee

 Rires

Ayant grandie au Québec, pouvez-vous nous décrire la cuisine québécoise

en quelques mots ?

D.T

Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !

Comme je vous le disais plus haut, le Québec est peuplé

d’hommes et de femmes issus de l’immigration, surtout dans

les grandes villes, alors on y mange de tout et très bien.

Les communautés sont souvent regroupées dans des quartiers

définis :

La petite Italie, le quartier chinois, le quartier grec etc… 

Des restaurants et boutiques proposent toutes les spécialités

culinaires originaires des terres patries. 

Depuis quelques années, les « Food trucks » sillonnent la ville,

surtout en été, offrant des plats sur le pouce de fabrication

artisanale, originale et succulente. 

Découvrez ci-dessous les reportages photos réalisés par Diane Tell :

L’hiver, un repas à la « cabane à sucre » est un

incontournable !

On y sert des plats assaisonnés au sirop d’érable :

Entrée, plat, dessert ! Réservé aux gourmands car les calories

ne se comptent plus !

Heu c’est ici que je me sens personnellement visée…

Eclats de rires

Enfant, je vivais en Abitibi-Témiscamingue. 

Comme j’aime vous l’entendre dire

Sourires

L’époque et la région éloignée ne favorisaient pas la diversité

des goûts et des couleurs dans l’assiette.

Les Canadiens-français des régions au climat très rude, 

souvent pauvres et peu approvisionnés en produits variés,

préparaient des repas riches en calories et à base de viande,

graisse de lard, de pommes de terre, maïs, beurre et fèves.

Cela dit, et malheureusement, les habitudes d’une bonne partie

de la population sont très influencées par l’alimentation dite à

l’américaine.

Les « fast-food » toutes catégories ont pignon sur rue :

KFC, McDo, Pizza, Surgelés, Sucreries, Junk-food… 

Quel est votre meilleur souvenir culinaire ?

D.T

Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !

Un repas sur l’île d’Okinawa au Japon en compagnie du maire

de Naha !

Une expérience inoubliable.

Mmmmmm, ça donne envie…

Le régime okinawaien est certainement le plus sain

et le plus goûteux de la planète ! Il s’agit d’un mode de vie !

Ah oui …

D’une méthode alimentaire plus que d’une mode !

D’ailleurs, l’île compte un nombre impressionnant de

centenaires !

Mon idéal absolu !

Dans la cuisine basque (Diane Tell vit à Biarritz) dont je suis fan,

quelle est la spécialité dont vous ne pouvez  pas vous passer… 🙂 ?

D.T

Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !

J’aime le fromage de Brebis, la louvine à l’espagnole, j’en

ai déjà parlé, les tapas, la piperade, la cuisine à la plancha…

tout ce qui m’évoque le pays, mais la seule chose dont je ne

peux me passer c’est :

Le piment d’Espelette ! 

Mmmmmm, voici mon pot à moi nananèreeee (Clin d’œil)

Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !

Rires

Bien que vous soyez plus salée que sucrée, quel dessert est capable

de vous  faire fondre de plaisir ? 

D.T

Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !

Je ne suis pas très dessert car après un bon repas, surtout

s’il y a un peu de fromage, je n’ai plus assez d’appétit pour les

sucreries.

J’aime bien les douceurs au goûter avec un thé !

Tout ce qui est à base de fruits, léger, ni trop sucré,

ni trop gras !

Une part de gâteau maison aux carottes me va très bien !

Hé Hé, l’une de mes spécialités maison, y a plus qu’à…

Sourires

Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !

Quelles sont les cuisines du monde qui émoustillent vos papilles,

heu, peut-être à part la japonaise? (Sourire)

D.T

Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !

J’ai beaucoup voyagé et la connaissance d’un pays commence

par la découverte de sa cuisine !

Je suis très curieuse et n’ai pas peur des expériences !

Mais, c’est l’Inde et Le Japon qui m’ont procurée les sensations

les plus fortes !!!

On y trouve les meilleurs poissons et les plus délicieux plats

végétariens de la terre !

Je me plais aussi beaucoup dans une trattoria italienne !

Aimez-vous cuisiner Diane ? 

D.T

Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !

Oui, j’aime beaucoup faire la cuisine.

Même lorsque je suis seule, je « me » prépare de bons repas.

Simples mais délicieux.

J’achète les meilleurs produits possibles et ne me complique

pas la vie avec des recettes sophistiquées.

Je fais très attention à la qualité de ce que j’ingurgite et si

j’ai le temps, je m’amuse à organiser artistiquement

les saveurs !

C’est ainsi pour mon corps comme pour l’esprit !

La musique, le cinéma, la littérature… tout ce qui pénètre

dans ma tête a de l’importance !

Choisir minutieusement la nourriture du corps et de l’esprit

est une philosophie de vie pour moi !

Il est facile et très agréable ensuite de partager avec

les autres. Tout le plaisir est là !

Si vous deviez cuisiner pour séduire hum hum (Sourire),

quel plat concocteriez-vous à votre « Amour » ?

D.T

Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !

Je lui demanderais ce qu’il aime, même si c’est un plat de

viande en sauce, et je lui préparerais avec attention, amour

et la meilleure volonté !

Sur le sujet, puis-je vous recommander un excellent film du

très regretté acteur et réalisateur Philip Seymour Hoffman –

Jack goes boating. 

Ô mais oui merci, d’autant que je ne connais pas…Je vois bien qui

est cet acteur, mais je n’ai pas vu ce film…

Il y joue le rôle d’un homme simple et neurasthénique qui

apprend en surmontant toutes les misères du monde à nager

et cuisiner pour séduire une femme. C’est un très beau film.

Merci infiniment…je vous dirai

Sourires

Le titre en français est Rendez-vous l'été prochain (Sa sortie en salles date de 2010)

Le titre en français est Rendez-vous l’été prochain (Sa sortie en salles date de 2010)

S’il y en avait qu’une, quelle serait pour vous la musique idéale

pour un dîner en amoureux ?

D.T

Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !

La B.O. du film que je viens de citer serait pas mal du tout !

Quoi qu’il en soit, pas la musique débile que l’on entend dans

les mauvais restaurants.

Un streaming ou une radio diffusant le pire du moment pour

une clientèle sourde !

Rolala, comment vous y allez …

Quand on ne sait pas quelle musique écouter, mieux vaut le

cliquètement des fourchettes dans les assiettes !

Bien mon Capitaine !

Eclats de Rires

Pouvez-vous partager avec nos lecteurs l’une de vos recettes favorites

D.T

L’une des recettes du chef québécois Daniel Vézina

Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !
Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !
Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !

Pour en savoir plus sur ce chef :

Quelle(s) adresse(s) gourmande(s)

recommanderiez-vous à nos lecteurs ?

D.T

Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !

Biarritz – L’atelier (la fête)

Montréal ou Québec – Laurie Raphaël (l’excellence) 

Paris – La Rotonde Montparnasse (ma cantine)

Et si je vous invitais à ma table,

qu’aimeriez-vous que je cuisine pour vous ?

D.T

Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !

Les légumes de chez vous à votre manière !

Faites-moi la surprise !

Mmmmmmm

Sourires

Avant de nous séparer déjà (Nonnn), un mot sur votre actualité

D.T

Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !

La sortie en France de l’album UNE 

(Sortie le 26 janvier)

Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !

Diane Tell en parle ainsi :

« UNE fois pour toutes, je l’ai fait cet album en solo,

 ce retour sur quelques-unes de mes plages sans

 l’harmonieuse compagnie de musiciens.

 Pour une fois, je suis partie sans équipage aux alentours

 de mon île enchantée y prendre l’air de mes chansons

 pour leur offrir un autre souffle.

Le traitement d’Une chanson, l’arrangement musical,

la qualité sonore d’un instrument, la couleur d’un effet,

voilà tout ce qui souvent donne le ton d’Une époque.

Débarrassées de leur costume de style, les chansons prennent

une tout autre tournure, tantôt profonde tantôt légère.

Pourquoi UNE ? Parce que la voix d’Une seule femme

et le son d’Une seule guitare se sont unis pour ne faire qu’Une.

Parce que le mot Une est l’anagramme de Nue.

Parce qu’aucun Anglo-Saxon n’arrive à prononcer

correctement cette syllabe. Parce que j’aime la forme

que prennent les lèvres quand on dit Une. »

Découvrez le titre « Une », qui est un hymne à l’Amour dans toute sa complexité…

Il y a également la sortie en France du film

Toute Première Fois

(J’y joue une scène (mon propre rôle)

et Si j’étais un homme est dans le film)

Date de sortie en salle, le 28 janvier 2015 !

Date de sortie en salle, le 28 janvier 2015 !

Ma tournée « HOMMAGE A JACQUES BREL» au Québec

Et Diane est en concert toute l’année :

Merci pour ces moments précieux Diane, ils sont gravés dans

mon cœur…♥

D.T

A moi aussi Marthe…

Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !
Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !
Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !
Et si je l'invitais à ma table...: Diane Tell !

En savoir plus sur Diane Tell

Son site

Sa page FACEBOOK

Et aussi :

Vous aimerez peut-être aussi :

Et bien d’autres… (Dans la rubrique mes interviews

gourmandes)

Marthe Ghislaine Dayas-Eyoum

(23 janvier 2014)

L’artiste doit aimer la vie et nous montrer qu’elle est belle. Sans lui, nous en douterions.
Anatole France

Publicités

25 réflexions sur “Et si je l’invitais à ma table…: Diane Tell !

  1. OMG !!! Marthe-Ghislaine … tu sais que mon amoureux m’a emmenée à Bergame juste à cause de cette chanson ? C’est si beau l’amour et le romantisme … merci

    J'aime

  2. Merci pour cette découverte que je ne connaissais pas Marthe. "Si j’étais un homme" chanson douce et apaisante . Merci pour ce voyage à travers l’expérience de cette artiste! Bonne continuation sur ce blog remplit de bonne découvertes d’ici et d’ailleurs!!! Mmmmmmmmmm douceur maison!!!!!

    J'aime

  3. Diane Tell ici OMG !!! Bravo Marthe, cette interview est juste géniale!!! La découvrir comme ça, si proche et cette complicité entre vous.Je viens de passer un superbe moment et je vais partager. Merci !!!

    J'aime

  4. Je t’ai promis qu’un jour je l’enregistrerais, car je l’adore cette chanson et cette femme est sublime et une merveilleuse chanteuse, merci Marthe je t’embrasse très fort!!♫♥

    J'aime

  5. je ne connaissais pas particulièrement cette artiste , mais les extraits des chansons et les commentaires dont vous faites profiter , me donnent envie de découvrir Diane Tell ; merci…..

    J'aime

  6. Quelle interview, chapeau! J’aime beaucoup cette artiste trop discrète à mon goût et cet échange me la rend encore plus sympathique et attachante.Lorsque deux belles dames se rencontrent, voilà ce que ça donne, merci pour ce joli moment!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s