Nos racines: La force de nos racines et Sawa Douala, pour l’Eternité !

 

Quelques-uns  de mes mots ,

 

des mes maux,

 

de nos maux ,

 

"posés sur le papier,"

 

confiés, criés ,avoués, chuchotés…

 

Et tous ces sourires aussi

 

parce ce qu'en dépit  des vicissitudes

 

de la vie

 

la joie de l'Eternel ne doit pas nous quitter .   

 

 

Entre deux douceurs ma plume vous parle!

ecrit

 

 

A mes grands parents(Jong et Kotto) grâce à qui je sais d’où je viens… 

Merci infiniment car c’est cet héritage qui m’aide

à transmettre aujourd’hui ! 

 

 Papy David toi qui, à l'aube de tes 94 ans vient de nous quitter

(25/10/2011) pour rentrer dans ta maison auprès de Papa

entends-tu???

Repose en paix!

 

  LA Force de nos Racines !

baobab.jpg

 

 

(2007)

 

 

 

Quelque soit l'endroit où nous sommes

Quelque soit l'endroit où nous allons 

 

Comment être debout et marcher droit

Comment être dignes et avoir confiance en soi

 

Si nous ignorons d’où nous venons

Si nous ignorons où nous allons

 

Quelle souffrance  que de se sentir déraciné(e)  

Comme d’une partie de soi amputée

 

Comment transmettre ensuite  ce que nous ignorons

Comment donner après tant de privation 

 

Voyez à quel point ce besoin de connaissance

Lorsqu'il s’agit de le partager avec ses enfants 

prend un tout autre sens

 

Il est bien question  d'une " histoire personnelle »,

Qui ne peut  être pleine de résonance et belle

 

Si elle est  ponctuée d' une kyrielle d’interrogations

Si son commencement rime inlassablement avec question

 

 

Ô nos aînés bien-aimés,

transmettez-nous avec allégresse

Car  c’est vous  qui êtes  détenteurs de la sagesse

 « Votre parole ne tombe guère par terre, elle est à ramasser »

 

 

Elle nous aide à savoir d’où nous venons, pour convenablement avancer…

Elle nous garde équilibrés et nous permet de donner…

 

 

C’est la  « Force de nos Racines » !

 

 

Marthe Ghislaine Ekambi Dayas-Eyoum(MGEDE)

 

 

       

Note :

Au Cameroun

(Idem pour bien d’autres populations africaines)

 

le Savoir et l’Histoire  se transmettent par

 

les Aînés, voire les « Ba Mbámbe »

 

 (grands parents en langue Duala)

 

car « détenteurs de la Sagesse. »

 

 

 

Sawa Douala, pour l’Eternité !

 

 

 

 

 Douala

 

(Toutes les phrases en Duala sont expliquées à la fin

 De ce partage)

 

 

A Sawa Douala, na tondi oa 
 

A Sawa Douala, ese sese ne no senga 
 

A Sawa Douala na mongele oa 
 

A Sawa… 

 

Mon cœur bat au rythme des Tam Tam du berceau de mes ancêtres 
 

Loin de toi hélas, mon Moi est si souvent rongé par un mal être 
 

 

De mes yeux coulent des larmes noires et si peu pour me consoler 
 

Ici Chênes, Saules, Hêtres et Peupliers 
 

 

Chez toi, Hévéas, Baobabs, Palétuviers et Palmiers 
 

Mon cœur bat au rythme de tes balafons et Jembés 
 

A les entendre je suis en émoi, munyenge o mulema 
 

A Sawa Douala comme je suis partagée, poso na titi ná 
 

A sawa 

A Sawa Douala n’oublie pas, O si dimbea 
 

A Sawa Douala comme je t’aime, nátena ó bwindea 
 

A Sawa Douala ne m’oublie pas, O si dimbéa mba 
 

A Sawa Douala, n’oublie jamais, Tomtom o si dimbea 
 

A Sawa, A Douala, A Sawa … 

 

Loin des yeux près du cœur, moi je n’y crois pas 
 

Peu à peu s’effacent les images, peu à peu se tarit mon Wouri 
 

Loin des yeux près du cœur, moi je n’y ai jamais cru 

 

Peu à peu disparaissent les Sages et les doux conseils ne sont plus 

 

Même si je suis loin de toi aujourd’hui, comme beaucoup d’autres aussi 

 

Je reviendrai je te le promets, danser l’Esewe et l’Ambassy 

 

Je raconterai à mes petits enfants, juré, Engigiláye Ewese 

 

Quelle belle et douce contrée à mes yeux tu auras été 

 

A Sawa Douala 
 

A Sawa Douala, n’oublie jamais, Tomtom o si dimbea 

 

Parce qu’une fois que je t’aurai retrouvée 

 

De mes yeux jailliront des larmes de joie 

 

Pour toi la douce Douala, Esimo, mon Paradis enfin retrouvé 

 

A Sawa Douala comme je t’aime, nátena ó bwindea 

 

A oui Sawa Douala, je t’aime pour l’Eternité… 
 

Quelque soit l’endroit où l’on est,

 

Quelque soit l’endroit où l’on va, comment être debout,

 

Comment marcher droit, 

 

Si on ignore d’où l’on vient, si on ignore qui l’on est 

 

Merci à tous nos Anciens

 

tous ces sages dont la parole est à ramasser pour pouvoir avancer… 

 

Marthe Ghislaine Ekambi Dayas-Eyoum 

(2008)

 

 

 

Note :

(Traduction des  principales phrases Duala en français) 

Na tondi oa : je t’aime

 

Ese sese ne no senga : Comme je souffre,

comme j’ai mal

 

Na mongele oa : Je pense à toi

 

Munyenge o mulema : Joie dans le cœur

 

O si dimbea : N’oublie pas

 

Poso na titi ná : Choisir,je ne peux pas

 

Nátena ó bwindea : Pour l’Eternité

 

Engigiláye Ewese : Interjections en langue Duala,

dont se sert le conteur pour interpeller l’assistante :

Le conteur dit Engigiláye, l’assistance répond Ewese

« Yé krik !  Yé krak ! »  pour le conteur créole

 

 

 

"La poésie est une union avec tous ou quelques uns,

et c'est aussi hélas ! une solitude sans frontière."

 

Alliette Audra

 

 

 

  bouches-fashion-280943 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

15 réflexions sur “Nos racines: La force de nos racines et Sawa Douala, pour l’Eternité !

  1. C’est poignant! Coe tjrs, je fonds devt tes mots et tes mets et me ressourcent tt en nourrissant mon esprit de ces valeurs qui ns viennent de CHEZ NOUS. With love

    J'aime

  2. Très beau Martha, de là où est ton papy , il doit être fière de toi: Une femme moderne mais dont les racines sont anvrées dans la terrre de ses aieux.Merci pour le partage.

    J'aime

  3. tu es une femme exceptionnelle Marthe et tes mots ,tes maux et nos maux posés sur un papier restent un plaisir pour mes yeux et un grand réconfort chaque fois que je les parcoure.merci pour ça

    J'aime

  4. j’adore ta philosophie , moi qui ai beaucoup voyagé je me retrouve dans tes dires ainsi que dans la nostalgie ,le manque de nos proches ,les odeurs ,les bruits ,les couleurs, ect ect .

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s