En avait-il le droit ???

Certains sujets, certaines histoires, certaines douleurs,

doivent être passés sous silence, cachés, tus…

Mais pense-t- on seulement à la souffrance et

au désarroi ressentis par les victimes???

Celles-ci n’ont elles pas besoin de dire les choses,

d’êtres écoutées sans être jugées et jaugées,

ne serait ce que pour se reconstruire,

ne serait ce que pour s’élever…?

Alors briser le silence, n’est certainement pas pour jeter

l’opprobre sur l’autre…

Non briser le Silence est nécessaire pour se retrouver, pour

pardonner , pour avancer et Vivre enfin Libre !

Voici l’un de ces récits sans nom,

une de ses histoires dont on ne parle pas…

Merci de la laisser exister…!

(Le viol n’est pas un dérapage, c’est un crime!!!)

Quelques-uns  de mes mots ,

des mes maux,

de nos maux ,

« posés sur le papier »,

confiés, criés ,avoués, chuchotés…

Et tous ces sourires aussi

parce ce qu’en dépit  des vicissitudes

de la vie

 la joie de l’Éternel ne doit pas nous quitter .   

Entre deux douceurs ma plume vous parle!

ecrit

En avait- il le Droit???

EN-AVAIT.jpg 

 Tableau de l’artistre peintre Shahab Tolooie

 

Il était son tuteur, il se devait être protecteur et pourtant… 

 

Il était professeur, il se devait être son éducateur et pourtant … 

Son innocence, sa crédulité, sa pureté ainsi volée, 

Sans défense, sans armure, elle a été séquestrée, 

Salie, souillée, bafouée, violée, jamais elle n’a osé parler

Et puis à quoi bon …  

Elle l’avait bien cherché, elle l’avait allumé 

Elle était entre ses mains, abandonnée,

Qui la croirait?

Lui était professeur…

Elle était idiote et menteuse, évidemment elle fantasmait… 

Et soudain, une idée lui est apparue… 

Inutile, invisible, il lui fallait s’en aller 

Loin de ses mains, loin de son corps, loin de ses yeux 

Il lui fallait s’en aller, il lui fallait s’envoler

C’est ainsi que dans son esprit tourmenté, l’horreur est née… 

Puis, sur un lit d’hôpital s’est elle réveillée 

Pourquoi, pourquoi l’avoir sauvée 

Crier, pleurer, nier, non tout simplement le droit pour elle de s’effacer 

Et pourtant, ils ont décidé… 

Ils ont décidé qu’il était nécessaire de la soigner 

Ils ont décidé qu’il était urgent de l’aider 

Ils ont décidé qu’il était primordial de lui apprendre à parler… 

C’était en 198… 

Oui c’est vrai, il y a prescription aujourd’hui 

Oui c’est vrai, elle a abandonné ces cendres nauséabondes au passé 

Oui c’est vrai, Notre Père là haut jamais ne l’a oubliée 

Ô oui c’est vrai, la vie depuis chaque jour lui sourit 

Mais pardonner, ne veut pas dire oublier… 

Cependant, pardonner lui a appris à dire Merci… 

Merci de l’avoir épargnée car il paraît qu’elle est Amour,

qu’elle arrive à aimer 

Merci de lui avoir tant donné et de lui montrer qu’elle est aimée 

Merci de lui avoir permis de comprendre que la Vie est précieuse

et doit être respectée 

Merci de lui avoir permis de se retrouver

et de connaître enfin la Sérénité … 

Mais je ne peux m’empêcher de vous demander à Vous là haut,

son Père Adoré 

Dites Nous, dites moi…

En avait-il le droit?

Marthe G Dayas-Eyoum/MGEDE (2007)

                                                 (Extrait de « Morceaux de vie »)

 

La poésie est une union avec tous ou quelques uns,

et c’est aussi hélas ! une solitude sans frontière.

Alliette Audra

 

 

Publicités

40 réflexions sur “En avait-il le droit ???

  1. Tres bel article, tant de saloperies sont tues et niees au sein meme de sa propre famille, les gens prennent naturellement le parti de l’oppresseur , chosifiant l’opprimee; si seulement si ils peuvent se poser ces questions : avait-elle le droit d’etre presente au moment des faits ? Si non, donc elle avait le droit de subir ces violences ? alors il y aurait une justice dans ce monde.

    J'aime

  2. Tres bel article, tant de saloperies sont tues et niees au sein meme de sa propre famille, les gens prennent naturellement le parti de l’oppresseur , chosifiant l’opprimee; si seulement si ils peuvent se poser ces questions : avait-elle le droit d’etre presente au moment des faits ? Si non, donc elle avait le droit de subir ces violences ? alors il y aurait une justice dans ce monde.

    J'aime

  3. remarquable;merci marthe d avoir levé la voix pour les victimes; qui trés souvent vivent dans l anonymat ; car les sentiments de doutes; hontes; de culpabilités; les hantent!!! malheureusment les criminels de ces actes renvioent toujours à la victime l idée que ce sont eux les coupables; et pourtant c est l inverse; cette habilité de la soumission du bourreau à sa victime a un impact réel et significatif dans l atteinte spychologique de celle ci; OUI C EST UN CRIME! C EST LE MOT JUSTE A LA HAUTEUR DE CES ACTES IGNOBLES! CRUELS! LES STATISQUES FONT PEUR IL Y EN A PLUS QU ON NE CROIT. QUAND L ENTOURAGE DE L ENFANT EST SENSEE LE PROTEGER ET SE REVELE COMME PREMIER TERRAIN DANGEREUX POUR LUI! C EST GRAVE! UN FLEAU QUI TOUCHE TOUTES LES SOCIETES DU MONDE; TOUTES LES COUCHES SOCIALES. UNE DESTRUCTION FOUDROYANTE! ATTEINTE DE L AME! PSYCHIQUE! MORALE! PHYSIOLOGIQUE. ANATOMIQUE ET MEME LA CONFIANCE EN SOI LITTERALMENT ATTEINTE;UNE INTEGRITE HUMAINE DETRUITE ET BAFOUEE. UNE INTRUSION DANS L UNIVERS DE L INNOCENCE. DE L ENFANCE; DE LA CONSTRUCTION DE SA PERSONNALITE. POUR AVOIR DES ARMES SOLIDES POUR LA SUITE DANS L AVENIR.COMMENT PEUT ON SE PROJETER APRES DANS UNE SOCIETE QUI EST PEU TENDRE ET QUI A TANT D ATTENTES ET QUI TRES SOUVENT CLASSE CE SUJT COMME TABOU ET PARFOIS BANNALISEE,??? OUBLIANT QUE L ENFANT S APPARTIENT D ABORD A LUI MEME. C EST IMPORTANT A LE SAVOIR. ET L APPLIQUER. MERCI D AVOIR LEVER LA VOIX POUR CEUX CI. L ASSOCIATION AIVI.ORG MENE UNE ACTION FORMIDABLE. EN AFRIQUE LES LANGUES SE DELIENT. MON INTERVENTION EST DUE AUSSI AU FAIT QUE CETTE HISTOIRE M EST PROCHE. TNX DIVINE . JE NE MINISE PAS MON CAS. FORT HEUREUSEMENT C EST PAS ALLER TRES LOIN ON VA DIRE. MAIS L EXPOSITION A ETE BIEN REELLE POUR MOI. J AI ENTREPIRS UN TRAVAIL PAS DUTOUT EVIDENT. LA GESTALTHERAPIE. IL FAUT UNE BONNE DOSE DE VOLONTES . CAR C EST UNE ENTREPRISE PERSONNELLE ET ON ACCEPTE DE RETOURNER DANS LA DOULEUR. EXPRIMER SA COLERE . EVACUER. ET C EST CAPITAL ET VITAL. POUR D AUTRES CAS C EST PAS EVIDENT.LA CAPACITE DE RESILIENCE;A UN TRAUMATISME IDENTIQUE ; LES INDIVIDUS REAGSISSENT DIFFEREMENT. RAISON DE LEVER LA VOIX POUR EUX. CAR C EST DURE. TRES DURE. J OSE ESPERER QUE LA PRISE EN CHARGE DES PERSONNES VICTIMES DE CES CRIMES;FINANCIEREMENT ET SUIVI INTENSE . DURABLE; UN ACCOMPAGENEMENT REEL;; C EST VIVRE EN AGONNISSANT!!! ET OSONS EN PARLER D INDEMNISATIONS. CAR ILS SONT VERITABLEMENT HANDICAPEES POUR LA PROJECTION ET CONCRETISATION DE SOI. CA C EST UN AUTRE GRAND SUJET AVEC LES GOUVERNEMENTS. merci d avoir porter la douleur avec eux.POUR MA PART ON S EN RELEVE. ON N OUBLIE PAS .ON APPREND A VIVRE AVEC POUR QU EN FIN CELA N ENTRAVE PAS L OUVERTURE VERS UN AVENIR POSSIBLE. MERCI ENCORE MARTHE.

    J'aime

  4. remarquable;merci marthe d avoir levé la voix pour les victimes; qui trés souvent vivent dans l anonymat ; car les sentiments de doutes; hontes; de culpabilités; les hantent!!! malheureusment les criminels de ces actes renvioent toujours à la victime l idée que ce sont eux les coupables; et pourtant c est l inverse; cette habilité de la soumission du bourreau à sa victime a un impact réel et significatif dans l atteinte spychologique de celle ci; OUI C EST UN CRIME! C EST LE MOT JUSTE A LA HAUTEUR DE CES ACTES IGNOBLES! CRUELS! LES STATISQUES FONT PEUR IL Y EN A PLUS QU ON NE CROIT. QUAND L ENTOURAGE DE L ENFANT EST SENSEE LE PROTEGER ET SE REVELE COMME PREMIER TERRAIN DANGEREUX POUR LUI! C EST GRAVE! UN FLEAU QUI TOUCHE TOUTES LES SOCIETES DU MONDE; TOUTES LES COUCHES SOCIALES. UNE DESTRUCTION FOUDROYANTE! ATTEINTE DE L AME! PSYCHIQUE! MORALE! PHYSIOLOGIQUE. ANATOMIQUE ET MEME LA CONFIANCE EN SOI LITTERALMENT ATTEINTE;UNE INTEGRITE HUMAINE DETRUITE ET BAFOUEE. UNE INTRUSION DANS L UNIVERS DE L INNOCENCE. DE L ENFANCE; DE LA CONSTRUCTION DE SA PERSONNALITE. POUR AVOIR DES ARMES SOLIDES POUR LA SUITE DANS L AVENIR.COMMENT PEUT ON SE PROJETER APRES DANS UNE SOCIETE QUI EST PEU TENDRE ET QUI A TANT D ATTENTES ET QUI TRES SOUVENT CLASSE CE SUJT COMME TABOU ET PARFOIS BANNALISEE,??? OUBLIANT QUE L ENFANT S APPARTIENT D ABORD A LUI MEME. C EST IMPORTANT A LE SAVOIR. ET L APPLIQUER. MERCI D AVOIR LEVER LA VOIX POUR CEUX CI. L ASSOCIATION AIVI.ORG MENE UNE ACTION FORMIDABLE. EN AFRIQUE LES LANGUES SE DELIENT. MON INTERVENTION EST DUE AUSSI AU FAIT QUE CETTE HISTOIRE M EST PROCHE. TNX DIVINE . JE NE MINISE PAS MON CAS. FORT HEUREUSEMENT C EST PAS ALLER TRES LOIN ON VA DIRE. MAIS L EXPOSITION A ETE BIEN REELLE POUR MOI. J AI ENTREPIRS UN TRAVAIL PAS DUTOUT EVIDENT. LA GESTALTHERAPIE. IL FAUT UNE BONNE DOSE DE VOLONTES . CAR C EST UNE ENTREPRISE PERSONNELLE ET ON ACCEPTE DE RETOURNER DANS LA DOULEUR. EXPRIMER SA COLERE . EVACUER. ET C EST CAPITAL ET VITAL. POUR D AUTRES CAS C EST PAS EVIDENT.LA CAPACITE DE RESILIENCE;A UN TRAUMATISME IDENTIQUE ; LES INDIVIDUS REAGSISSENT DIFFEREMENT. RAISON DE LEVER LA VOIX POUR EUX. CAR C EST DURE. TRES DURE. J OSE ESPERER QUE LA PRISE EN CHARGE DES PERSONNES VICTIMES DE CES CRIMES;FINANCIEREMENT ET SUIVI INTENSE . DURABLE; UN ACCOMPAGENEMENT REEL;; C EST VIVRE EN AGONNISSANT!!! ET OSONS EN PARLER D INDEMNISATIONS. CAR ILS SONT VERITABLEMENT HANDICAPEES POUR LA PROJECTION ET CONCRETISATION DE SOI. CA C EST UN AUTRE GRAND SUJET AVEC LES GOUVERNEMENTS. merci d avoir porter la douleur avec eux.POUR MA PART ON S EN RELEVE. ON N OUBLIE PAS .ON APPREND A VIVRE AVEC POUR QU EN FIN CELA N ENTRAVE PAS L OUVERTURE VERS UN AVENIR POSSIBLE. MERCI ENCORE MARTHE.

    J'aime

  5. Certainement pas qd on en a réellement été victime. En ayant par deux fois réchappé de peu en me débattant coe une tigresse, il serait criminel de le banaliser. J’ai laissé partir les bonhommes avec leur malchance.

    J'aime

  6. Certainement pas qd on en a réellement été victime. En ayant par deux fois réchappé de peu en me débattant coe une tigresse, il serait criminel de le banaliser. J’ai laissé partir les bonhommes avec leur malchance.

    J'aime

  7. Hummm… Marthe-Ghislaine Ekambi Dayas-Eyoum! Encore un plat chaud et digeste dont toi seule a le secret. Ce qui change, cette fois-ci tu en partage la recette car il faut surtout dans ce type de cas « Briser le Silence est nécessaire pour se retrouver, pour pardonner, pour avancer et Vivre enfin Libre ! ». Et là aussi je t’accompagne chère cordon bleu de nos maux par tes mots tantôt doux, tantôt accusateurs si nécessaires, mais là graves pour qu’on se taise… Merci mon amie! Excellente cuisine comme d’hab! Bon appétits pour pour celles et ceux que ça interesse à raison! Indigestion pour les autres… Lol!

    J'aime

  8. Hummm… Marthe-Ghislaine Ekambi Dayas-Eyoum! Encore un plat chaud et digeste dont toi seule a le secret. Ce qui change, cette fois-ci tu en partage la recette car il faut surtout dans ce type de cas « Briser le Silence est nécessaire pour se retrouver, pour pardonner, pour avancer et Vivre enfin Libre ! ». Et là aussi je t’accompagne chère cordon bleu de nos maux par tes mots tantôt doux, tantôt accusateurs si nécessaires, mais là graves pour qu’on se taise… Merci mon amie! Excellente cuisine comme d’hab! Bon appétits pour pour celles et ceux que ça interesse à raison! Indigestion pour les autres… Lol!

    J'aime

  9. Oui, « Le viol n’est pas un dérapage, c’est un crime »! Je vais le répéter et vais le signaler publiquement à qui dit de doit…

    J'aime

  10. Oui, « Le viol n’est pas un dérapage, c’est un crime »! Je vais le répéter et vais le signaler publiquement à qui dit de doit…

    J'aime

    1. Le message est parti alors que j’avais pas fini. Il aurait du se maitriser. Il faudrait tout simplement tout remettre dans les mains de Dieu et de ne plus y penser

      J'aime

    1. Le message est parti alors que j’avais pas fini. Il aurait du se maitriser. Il faudrait tout simplement tout remettre dans les mains de Dieu et de ne plus y penser

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s