C’est Mardi-Gras, vive les Beignets!

En apéritif, en dessert,

sucrés ou salés,

simples ou raffinés

les Beignets sont aussi nombreux

que variés et ils font très

souvent l’unanimité. 

Voici un florilège de recettes

de Beignets sucrés et Vive Mardi-Gras… !

Petit rappel sur Mardi-Gras:

C’est la fête qui précède le Mercredi des Cendres  marquant

le jour d’entrée dans la période maigre du Carême. (40 jours).

Abondance, excès étant permis eh bien qu’on se le dise, à Mardis- Gras, tu te

régaleras !!!

 

 

Beignets aux pommes de mon enfance

Photo1467

© www.mmmmmmmmdouceurs-maiso n.com

 

 

Beignets de maïs (Makala ma Mbassi)

Photo1505M

 

    © www.mmmmmmmmdouceurs-maiso n.com

 

                                                                                                  Bugnes Lyonnaises à ma façon

 

bugnes-copie-1 

 

 

 

 

Bugnes à la farine de Maïs

Photo1857

 

 

 

Beignets de farine (Makala Ma Flawa)

Makala.jpg

 

 

 

      Photo2151.jpg

 

© www.mmmmmmmmdouceurs-maiso n.com

  

                         Beignets au sucre         Beignets.jpg       

 

 

 

mardis-gras-1.jpg                                                                

                       

 

 

 

Beignets soufflés à la Sawa

© www.mmmmmmmmdouceurs-maison.com

 

      59993_159015134111507_448838_n.jpg

Les recettes

 

Les Beignets aux pommes de mon enfance

(Merci maman!!!)

 

C’est ici:

 

http://www.mmmmmmmmdouceurs-maison.com/article-beignets-aux-pommes-de-mon-enfance-61111299.html

 

 

Beignets de maïs ou Makala Ma Mbassi

 

C’est ici:

 

http://www.mmmmmmmmdouceurs-maison.com/article-makala-ma-mbasi-ou-beignets-de-mais-60186894.html

 

 

Bugnes lyonnaises à ma façon

(Merci maman!!!)

 

C’est ici:

 

http://www.mmmmmmmmdouceurs-maison.com/article-mes-bugnes-60816713.html

 

      Bugnes à la farine de maïs:

http://www.mmmmmmmmdouceurs-maison.com/article-bugnes-a-la-farine-de-mais-69438785.html

 

Beignets de farine ou Makala Ma Flawa

 

C’est ici:

 

http://www.mmmmmmmmdouceurs-maison.com/article-a-60193914.html

 

 

Beignets au sucre

Ingrédients pour une vingtaine de beignets

80g de farine de blé (type 65)

1 cube de levure de boulanger

(ou un sachet de levure de boulanger lyophilisé)

3 cuill à soupe de lait tiède

1 œuf entier + 1 jaune

50g de sucre de semoule

1 pincée de sel fin

Sucre glace

2 litre d’huile à friture (ou d’arachide)

 

 

Dans un bol délayez la levure avec le lait tiède

Laissez le levain tripler de volume.

Tamisez votre farine avec du sel dans une jatte (ou un saladier)

puis le sucre semoule.

Au centre, versez le levain (levure gonflée) par-dessus et mélangez.

Ajoutez l’œuf plus le jaune d’œuf.

Puis travaillez votre pâte en la pétrissant.

Laissez la pâte gonflée dans la jatte,

sous un torchon propre et dans un endroit tiède.

Comptez 40 min à 1 heure.

Ensuite, retapez (retravaillez) cette pâte pour qu’elle retombe

puis farinez un plan de travail et étalez-la au rouleau.

Découpez des disques à l’emporte pièce ou avec une sous-tasse retournée,

faites un trou au centre avec l’index dans chaque disque.

Couvrez à nouveau avec le torchon et laissez lever 30 min.

Faites chauffer le bain de friture,

plongez-y 5 beignets à la fois (pas plus) et

laisser cuire 4 à 5 min de chaque côté. 

Egouttez sur du papier absorbant et réservez.

Recommencez cette opération jusqu’à l’épuisement de la pâte.

Ensuite saupoudrez les beignets de sucre semoule

ou de sucre glace.

 

Beignets soufflés à la Sawa

(Merci maman et tata Margie!!!)

 

C’est ici:

 

http://www.mmmmmmmmdouceurs-maison.com/article-les-fameux-beignets-souffles-a-la-sawa-60195625.html

 

 

 

Bonne dégustation

 

 

 

Mardi gras ne t’en va pas ! Je ferai des Beignets et t’en mangeras !

 


Publicités

19 réflexions sur “C’est Mardi-Gras, vive les Beignets!

  1. Je n’oublierai jamais les BH de Koumassi ni ceux du CES de Ngoa Ekellé devant Gentil bar. Les haricots nageaient dans l’huile soutè. Ne ressassons pas les vieux souvenirs ici.

    J'aime

  2. Ho la la!!…les Makalas ma mbassi…il y avait une fille Bassa au pays qui faisait ca a merveille…je lui adresse une tendre et affectueuse pensée…

    J'aime

  3. ‎’One day dans un secteur qu’on call Mendong City à Ngola, il y’ avait une mater qui vendait les beignets-haricots- bouillie. Au secteur alors la mater avait un muna trop fort k’on callait Nyazor. All le motoh fiayait Nyazor au Kwatt park’il était sans pitié. Le gars ne lappait pas, il killait même souvent. Neppa voilà un djo ki came lui dans le beignetariat pour tchop les beignets. Personne ne le knowait dans le secteur mais le djo à vue d’oeil faisait pitié. Le man etait maigre et sec, genre de djo ki a suffer dans la life bahat seulement. Voila la conversation qui s’est déroulée : Le djo : Bonjour la mère ! Fais-moi un 6-2-2 (beignets de 60frs, haricot de 20frs et bouillie de 20 frs) La mère : Oui mon père, assieds toi, je te sers Le djo : merci la mère, fais un peu vite Voila alors la mère ki sert le djo, le gar gnama bindiment bindiment juska ce k’il bollè lui all. Nespa le man se lève lui et il veut go sans buy !!! La mère wanda elle dit : ‘ Mon fils tu n’as pas payé hein’ le djo reponds : ‘la mère je n’ai pas l’argent, je n’ai que mbam (25frs) sur moi ‘ N’est pas la mère vex, elle commence à halla (gronder) le djo et après elle dit :’Pardon, je suis fatiguée je n’ai pas envie de parler aujourd’hui, allez appeler Nyazor, appelez Nyazor. Wouèèèèèèèèèèèè, c’est meme kel malchance ça le grand matin non dis donc.’ Du coup all les man ki tchopaient les beignets commencent à fia et il tell au man ‘ gars fuis, on n’a pas envie de voir le sang aujourd’hui, dis donc vous aussi vous aimez chercher les problèmes ici dehors. Comment tu peux bouffer Les beignets sans payer ?! Gars pardon pars seulement avant k’il n’arrive, il va seulement te casser en 2 en plus tu fimba grave à un mboutoukou.’. Est ke le man fuit ? Il reste la ossi et voila du coup Nyazor ki came, en vexant. Le gars etait entrain de nang (dormir) et il commence seulement à halla all le motoh’ C’est meme koi ici dehors, on ne peut même plus dormir en paix dans ce kartier, je n’ai meme pas fermé les yeux j’entends Nyazor, Nyazor… C’est meme koi non, je vais seulement tuer kelkun maintenant.’ Un pater ki disait ‘ Nyazor pardon calme toi, je vais payer pour lui, pardon mon fils, il n’a pas fait exprès’. Nyazor ne ya pas ca et il ask ‘ Ki est venu manger les beignets de ma mère et il ne veut pas payer ? C’est ki ? Dites moi vite avant ke je ne devine.’ Du coup all le monde pointe le man. Il ne tellait lui rien, il était dans son coin, il lookait les dégammage de Nyazor ! Voila alors le man s’avance vers là où la mater faisait frire les beignets, et Nyazor ki lui ask ‘ Petit frère tu veux mourir ? tu viens juska dans mon secteur pour te suicider ? Mon gars tu crois ke c’est nous ki allons pleurer ton deuil ? Tu veux ke j’écrive ton nom sur le goudron ci avec ta grosse tête la ?’ Alors le djo arrive devant la casserole ou la mater faisait frire les beignets ,il met les mains dans l’huile bouillante( 300°c) il lave bien ,il frotte même et après il sort ,il secoue et il essuie sa bouche et il se turn vers all les motoh ki le lookaient ,ahuris ,les yeux grands ouverts ,wandayant et il dit ‘ Qui parlait la tout à l’heure ? ‘ tagne15: Neppa all les djos se turn vers Nyazor waitant sa réaction !!! Massa meme Nyazor avait wanda sur le petit refré, Nyazor ne knowait meme plus koi djoss tellement ce kil avait meet pachait même l’entendement. Mais Nyazor voulait garder sa dignité. Si il showait la ke le petit là l’a pach c’est all sa réputation dans son kwat ki était à terre. Cette fois Nyazor ne knowait pas si il avait à faire à un extraterrestre, un man ki vass les mains dans l’huile bouillante, kel kanna coup tu peux lui gui juska ce k’il yah même ? En 5 secondes au moins 30 kestions ont cogité dans la tête de Nyazor et il fallait k’il garde son autorité, alors Nyazor s’avance vers le petit frère, le visage serré, la sueur au front, les yeux rouges avec un ton sévère il commence à halla pour ke all le motoh know ke Nyazor n’a peur de personne et il tell à haute et intelligible voix : ‘Petit frère, à partir d’aujourd’hui juska la fin de tes jours tu vas manger les beignets dans ce beignetariat sans payer, tu as compris non ? tu vas manger les beignets ici sans payer.’ Après Nyazor se tourne, toujours nerveux et il s’en va !! Une fois de plus Nyazor avait fait preuve de supériorité !!! Au Kwat le respect pour lui était devenu légendaire ! ‘

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s