Nnam Wondo (Pâte d’arachide à la camerounaise!)

Il s’agit ici de plats concoctés au gré de mon imagination,

de spécialités africaines

( en particulier camerounaises),

 de « libres adaptations » d’ici et d’ailleurs;)

Et des suggestions de menus, d’associations,

pour Petits et Grands;)

 

 

Bienvenue à Yaoundé, Yaoundé la capitale…:)


 

Nnam Owondo

Photo1847.jpg

© www.mmmmmmmmdouceurs-maiso n.com

 

 

Le Nnam Wondo (ou Nnam OWondo) est un plat traditionnel

de Yaoundé (Capitale du Cameroun).

Il se fait à base d’arachides jaunes ou/et  rouges

(ma préférence)

 

Il peut être cuisiné de deux façons:

Soit cuisiné et empaqueté dans des feuilles de bananier pour 

une cuission en papillote;.

Version que ma Mamie Ma Njowè (maman de ma maman)

a adopté!

 

Soit cuisiné en « Macocotte » (cocotte camerounaise),

Etok Owondo.

Version que je vous propose ici et que j’ai connu

chez madame Ngoumou

(maman des journalistes camerounaises Céline

et Michèle Ngoumou et mamie du chanteur Pit Baccardi)

 

Merci à ces adorables mamies!

 

Recette 

Ingrédients

Pour 4 mesures d’arachides

(j’utilise une petite calebasse)

 

1 mesure et demie de Dibanga ou Madjanga

(toutes petites écrevisses séchées)  

Photo1843 

© www.mmmmmmmmdouceurs-maison.com    

 

1cuill à soupe de sucre (roux de préférence)

 

Sel fin ou cube

 

1 piment africain/antillais (facultatif)

 

1/2 litre d’eau (voire un peu plus)

 

 

Triez et grillez vos arachides (sans les brûler)

Enlevez la membrane qui les enveloppe et

écrasez-les  à la pierre africaine ou

au moulin à café jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse

et huileuse.

 

Triez minutieusement le dibanga et trempez-le.

 

Munissez vous d’une « Macocotte » (ou autre casserole)

 

Faites bouillir l’eau

Mettez-y le sel ou le cube choisi,le dibanga égoutté

et le piment écrasé si vous choisissez d’en mettre.

(ôtez les graines internes du piment afin qu’il soit plus doux!)

 

Réduisez le feu  (moyen) et laissez cuire quelques minutes

 

Ensuite ajoutez votre pâte d’arachide écrasée et mélangez

vivement à l’aide d’une grande spatule  en bois

 

Photo1844-copie-1.jpg

© www.mmmmmmmmdouceurs-maiso n.com

 

Votre pâte doit devenir lisse

 

Continuez à remuez pendant 10 minutes.

 

Si la pâte est trop sèche, rajoutez de l’eau

 

Mettez le sucre, remuez , rectifiez l’assaisonnement 

et laissez cuire encore 5 minutes en tournant toujours.

 

L’huile va commencer à remonter à la surface

Photo1845.jpg

© www.mmmmmmmmdouceurs-maiso n.com

 

 

Le Nnam Wondo est prêt lorsque la surface est recouverte d’huile!!!

 

Photo1846.jpg

© www.mmmmmmmmdouceurs-maiso n.com

 

 

Servez le chaud avec des Bobolos

(Gros Bâtons de manioc )

bobolo.JPG

 

ou des Miondos

(Bâtons de manioc fins de la région du Littoral)

miondos  

 

ou avec d’autres tubercules…

 

Personellement, j’aime bien le Nnam Wondo

avec un petit morceau de banane-plantain mûre cuite à l’eau;)

 

 

Pour ceux qui apprécient le vin, je suggère

un vin de palme traditionnel

ou un Rosé corsé!!!

 

 

Mmmmmmmmm bon appétit 

 

 

 

« De toutes les passions la seule vraiment respectable

me parait être la gourmandise »

Guy de Maupassant

42 réflexions sur “Nnam Wondo (Pâte d’arachide à la camerounaise!)

  1. ayoooooooooooooooooo avec le bobolo ou le kassala! walai!!!!!! a fait une étérnité que j’ai pas mangé ce truc! ou encore t simplement avec des oignons et du pain! wèèèèèèèèèèèèè l’eau dans la bouche!

    J’aime

  2. J’en referais un de ces 4 ùerci pour la recette et pour le souvenir, mais je me pose une question pourquoi le nam wondo de la maison est-il si different de celui kon mange en route avec le pain? c vraiment les oignons ki font cette différence?

    J’aime

    1. Je n’en ai jamais mangé en route et pour ma part j’aime la version Etok Owondo ou en paquet quand c’est ma mamie qui le cuisine 

      J’aime

  3. J’ajouterai, Martha, que c’est un plat représentatif de la gastronomie des Fang-Beti du Cameroun… Pas une fête sans un paquet de Nnam Owondo, concocté par les doyennes (nos mamies, bien-sûr) qui savent mieux que quiconque la dose nécessaire pour un grand partage!!! bon dimanche!

    J’aime

    1. Humm ce sont justement des mamies qui mont appris à le cuisiner. En paquet ma Mamie Ma Njowè (la maman de ma maman) et en cocotte (Etok Owondo) Mamie Ngoumou (maman des journalistes Céline et Michèle Ngoumou et grand-mère de Pit Baccardi….entre autres…) Et « mes mamies » m’ont toujours dit que quand on « avait la main »,on savait cuisiner pour du monde et des « grandes tablées » C’est vrai!!! Bon dimanche

      J’aime

  4. à consommer avec modération… plat trop gras qui a failli envoyer notre président Paul Biya ds l’autre monde, il y a quelques années… juste pr info lol

    J’aime

    1. Ah ça pour être gras Une fois de temps en temps et ma fois faire connaitre nos plats(légers ou pas c’est bien

      J’aime

  5. Je colle ici la remarque de mon ami Robert Ngango Ottou (qui est pertinente, si ce n’est qu’il n’avait pas lu la recette en entier )et ma réponse: Robert Ngango Ottou: petit rectif. La patte d’arachide c’est Eko wondo. Ma réponse: Robert en lisant la recette tu verras que j’ai différencié Etok Owondo cuit en cocotte et Nnam Owondo cuit en paquet, mais l’ appellation généralement utilisée est Nnam Wondo;)

    J’aime

    1. Chachachoupette, moi j’aimais le Nnam wondo (vrai en paquet fait par ma mamie,à la fois sec et moelleux) et madame Ngoumou(maman de Céline et Michèle) m’a fait aimer le Etok owondo (en cocotte)dont je propose la recette et je dois dire que j’aime, mes loulous aussi mais c’est avec modération. Je ne le fais que très rarement car bien trop riche

      J’aime

  6. C’est d’autant plus bluffant car tu as totalemn raison dans ton échange avec Ngango. C’est 1 plat qui se raréfie même au Kmer. De là à ce que tu en parles ou que tu le cuisines outre atlantique, Chapeau Bas!

    J’aime

    1. Merci Julien… Etant une grande gourmande passionnée (cuisine) depuis ma tendre enfance, j’ai beaucoup appris quand petite j’allais en vacances au Cameroun, dans la cuisine de mes mamies. Beaucoup plus avec ma mamie maternelle,( l’autre qui était réputée aussi pour sa cuisine étant partie tôt…) Elles m’ont tant transmis … et j’aime ces partages. En outre c’est ma façon à moi de m’évader et de me cultiver, en transmettant aussi à mes enfants… et ma foi , par la Grâce de Dieu à bien plus encore… Merci en tout cas de prendre le temps d’apprécier, de partager, de lire…de dire Merci du fond du coeur

      J’aime

  7. Trop bon! J’en ai déjà mangé avec des miondos mais pas cuisinée de la même façon. J’adore la pâte d’arachide. Merci Marthe de me faire saliver avant d’aller à la cantine de mon boulot. J’aimerai bien qu’il y en ait ici mais bon! Cela m’étonnerait ! A moins qu’ils embauchent une spécialiste comme toi!

    J’aime

  8. hhhhmmmmmm!!!!!!!!!!!! trop bon, bon et très facile à faire. j’en ai presque fait une overdose ces dernières semaines, à force d’en manger (presque) tous les jours. Un vrai régal 🙂

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s