Rester confiant(e) au cœur de l’épreuve, même lorsqu’il s’agit de son enfant…

Il y a des situations (et nous en traversons tous!!!) où nous nous sentons complètement impuissants, notamment face à la maladie de son enfant…C’est insupportable à vivre, qui plus est lorsque la perte d’un enfant a déjà été vécue…Les réactions peuvent devenir totalement irrationnelles, la vision obscure, quant aux questions…interminables…

Quelques-uns  de mes mots ,

 des mes maux,

de nos maux ,

« posés sur le papier, »

confiés, criés ,avoués, chuchotés…

Et tous ces sourires aussi

parce ce qu’en dépit  des vicissitudes

de la vie

la joie de l’Eternel ne doit pas nous quitter . 

 Entre deux douceurs ma plume vous parle!

14877627_10209127731245147_1382034627_n-copie

Rester confiant(e) au cœur de l’épreuve, même lorsqu’il s’agit de son enfant…

Après cette longue absence, voici ce que je souhaitais prendre le temps

de partager avec vous:
(Ne commentez pas, n’écrivez rien ici svp…juste un cœur comme trace

de votre passage si vous le souhaitez fera du bien…Merci!)

Il y a des situations (et nous en traversons tous!!!) où nous nous

sentons complètement impuissants, notamment face à la douleur,

la maladie d’un proche.

C’est encore plus insupportable lorsqu’il s’agit alors du fruit (ou de l’un des fruits)

de nos entrailles…hummm qui plus est, lorsque la perte d’un enfant

a déjà été vécue…

Les réactions peuvent devenir totalement irrationnelles, la vision obscure,

quant aux questions…interminables :

Et pourquoi encore?… Et non ce n’est pas juste? Et pourquoi elle ou lui?

Et, et, et…???

Tout ceci concourant parfois et ce malgré soi, à affaiblir la personne malade,

qui a besoin de soutien et qui bien souvent surtout lorsque c’est son enfant,

(les enfants, les jeunes…sont juste incroyables !) fait preuve d’une très grande

bravoure…qu’elle leçon de vie !

Alors, avoir honte lorsque l’on flanche un peu?

Non je ne pense pas, nous sommes humains.

Ce qui permet de tenir, une fois les moments de faiblesse inévitables

et fréquents passés, c’est l’amour pour de vrai de l’entourage sincère

Ces petits mots, cette présence même éloignée et pourtant si proche, ces prières

pour ceux de l’entourage qui ont la foi…hummm quelle bénédiction non?!!!

Peu importe le type de foi que nous avons, tout se vit et se voit dans les

actes d’amour posés…

Oui,une bénédiction qui je crois aide aussi à la guérison pour qui reçoit

de tout cœur!

Pour ma part, vous le savez  ma foi est en Christ, en Dieu, c’est pourquoi

mes partages sont souvent étayés par des passages bibliques…

Celui qui me porte en cette nouvelle traversée difficile

(en dehors de certains psaumes de David) est le livre de Job dans

l’Ancien testament (Bible).

Et je souhaite particulièrement partager ceci :

 » la crainte du Seigneur c’est la sagesse; S’écarter du mal

c’est l’intelligence  » (Job 28.28)

Ma foi me permet d’affirmer que Dieu mon Papa (Et certainement pour certains,

le vôtre aussi !!!) est plus grand que tous nos questionnements et

nos tourments et aucune situation n’est désespérée

avec Lui, AUCUNE!!!

Aucun problème n’est trop grand pour Lui.

Il nous aime d’une façon que nous ne sommes même pas capables d’imaginer

et tous ses projets sont merveilleux pour nous.

Oh oui, les chemins sont souvent tortueux, mais lorsqu’Il nous laisse vivre

des tempêtes, Il sait nous abriter au cœur de celles -ci.

Il ne nous fait pas vivre ce que nous ne pouvons pas supporter,

mais bien plus, par sa Grâce, une fois sortis de la tempête ,nous avons « grandis »;

quant aux difficultés vécues, elles sont tournées en bénédictions!

(« Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux

qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. » Romains 8.28)

C’est tout cela ancré au cœur, qui permet de rester confiant(s) et

de regarder au-delà des circonstances, qui ne sont que ponctuelles!!!

Pleurez, criez si cela vous soulage, parlez si c’est votre nature, dites-Lui

votre colère aussi, mais surtout déposez vos fardeaux (pour de vrai) à ses pieds,

faites votre part avec Lui pour guide (Lui seul!!!) et laissez-Le agir…

Soyez confiants. Soyons confiants.

Merci à tous pour la force et les ondes positives, 

merci à Notre Pasteur Vicken Aznavourian et à tous les membres de l’église

http://eglisebaptistebordeaux.fr/

qui nous aident tellement aussi tellement,et surtout qui me permettent

de lui transmettre.

Il reçoit tout et cela lui fait du bien aussi.Merci

Ce que j’aime rappeler c’est que Dieu nous console pour que nous consolions

aussi les autres… C’est précieux et que nous sachions aussi témoigner de sa Gloire !!!

A tous, merci, la vie n’est rien sans autrui!!!

Bonne semaine remplie de sa Grâce infinie et surtout, souvenez-vous

d’aimer pour de vrai, sans remettre vos paroles, mais bien plus,

vos actes d’amour à plus tard, car nul ne sait…

(Nobody knows when the last goodbye is …)

Prenez soin de vous et des vôtres. MGEDE

Abba! Papa!

Marthe Ghislaine Ekambi Dayas-Eyoum

(26 Mars 2017 )

Publicités

39 réflexions sur “Rester confiant(e) au cœur de l’épreuve, même lorsqu’il s’agit de son enfant…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s