Et si je l’invitais à ma table…: François Durpaire !

La personne que je vous invite à découvrir aujourd’hui, est un monsieur que

j’admire tout simplement.Une de ces personnes pour qui le mot passion

ne peut se dissocier, s’opposer au mot raison, non… !

Voici une  rubrique consacrée à des artistes,

à des personnalités et « anonymes »

qui d’une façon ou d’une autre colorent ma vie

et peut-être la vôtre aussi…

 

J’ai éprouvé l’envie d’échanger avec eux

autour de ma passion …

 

Mmmmmmmmm, quelle délicieuse façon

 

de les entrevoir autrement …

Et si je l'invitais à ma table...: François Durpaire !

La personne que je vous invite à découvrir aujourd’hui, est un monsieur que

j’admire tout simplement.

Une de ces personnes pour qui le mot passion ne peut se dissocier, 

s’opposer au mot raison, non… !

Il n’y a qu’à l’écouter parler de la société en générale, dire, montrer,

instruire … Il interpelle, titille, propose.

Une de ces personnes qu’ il est impossible d’enfermer dans un rôle,

dans une « case », tant ses activités et autres combats sont nombreux ;

Combats d’une extrême beauté parce que menés avec cœur,

parce que faisant fi, des frontières, des barrières et autres «  couleurs »…

(D’ailleurs s’il ne devait y avoir qu’une seule « couleur » pour lui, ce serait

celle du métissage dans le sens large du terme : Métissage ethnique, de pays,

de cultures…)

Oui, là où l’injustice est constatée, il la dénonce et agit comme il peut, avec humilité…

Là où défauts et manquements sont notés, il en parle et éduque grâce

aux moyens dont il dispose…

C’est certainement pour cela que pendant des années il a enseigné (Prof d’Histoire/maître de conférence…), et qu’aujourd’hui il est (entre autres)

directeur des programmes d’une chaîne de télé …

La citation de Nelson Mandela  qui dit :

« L’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde »,lui sied à merveille tant il l’applique au quotidien.

Quant à moi, chaque fois que je le lis ou que je l’écoute, je pense en souriant à  cette chanson de Patrick Bruel :

« Alors regarde, regarde un peu, je ne vais pas me taire parce que t’as mal aux yeux… » 🙂

Merci monsieur de me condamner avec tant de sincérité et d’humanité,

à suivre vos pas sur le chemin du « vivre ensemble » pour de vrai, d’autant

que mon petit doigt me dit que nous sommes nombreux à le faire…

Rencontre avec

François Durpaire !

Et si je l'invitais à ma table...: François Durpaire !

Et si je l’invitais à ma table… !

Et si je l'invitais à ma table...: François Durpaire !

Entrevue :

Et si je l'invitais à ma table...: François Durpaire !

Marthe : 

Bonjour Monsieur Durpaire, merci infiniment d’avoir accepté mon invitation,

malgré un emploi du temps bien chargé… 🙂

Comment vous portez-vous ?

François Durpaire :

Et si je l'invitais à ma table...: François Durpaire !

Je respire, et c’est bien le plus important 🙂

Sourires

Alors, alors, Monsieur Durpaire, plutôt gourmet, gourmand ou les deux 

à la fois ?

F. D : 

Et si je l'invitais à ma table...: François Durpaire !

Je dirais les deux : heureusement gourmet, et

malheureusement gourmand 😦

Hummm aucun malheur dans les parages tant votre gourmandise est bien « portée »…Comme j’aimerai que ma gourmandise m’aime aussi…

Rires

Quels sont les plats que l’heureux gourmet-gourmand que vous êtes

(Oui, taquine je suis ;)) aime savourer ?

F. D : 

Si j’avais à composer un repas idéal, je dirais des fruits de mer

pour l’entrée (j’adore le lambi !),ensuite un carry de gambas

(c’est un plat réunionnais).

Le métissage dans l’assiette, en quelque sorte.

Mmmmm le métissage, le voyage dans l’assiette rajoute la « malheureuse gourmande »…

Rires

Et les plats que vous n’aimez pas ?

F. D : 

Et si je l'invitais à ma table...: François Durpaire !

Il y a des épices qui me gâchent certains plats…

Ah oui, moi qui aime la finesse des épices subtilement mélangées…

Oui,  par exemple le clou de girofle dans la blanquette de veau.

En dessert, j’ai en horreur les gâteaux de riz 🙂

Et très difficile pour moi d’envisager de manger des vers et des insectes, comme on le fait dans certains pays d’Asie.

Comme je vous comprends et pour le coup, ma gourmandise d’un coup

d’un seul disparait…

Sourires

Mais vous savez, insectes et autres vers sont également des spécialités de nombreux pays africains…

J’ai conscience que tout cela est très culturel, car j’adore les

escargots, ce qui peut en dégouter certains sous d’autres

latitudes…

Heu pas que sous d’autres latitudes 🙂

Sourire

Quel est votre meilleur souvenir culinaire ?

F. D : 

Et si je l'invitais à ma table...: François Durpaire !

Un déjeuner sur la plage d’un restaurant à l’entrée de

Saint-Pierre, à la Martinique, avec comme vue la baie de Saint-

Pierre, l’une des plus belles vues de la Caraïbes.

Mais chut : l’un des secrets de ce moment magique,

c’est l’absence de touristes, qui fuient le sable noir du nord

de la Martinique.

Chut ?! Vous êtes drôle, mais je m’y vois déjà moi…

Rires

Quelles sont les cuisines du monde qui émoustillent vos papilles ?

F. D : 

Beaucoup de cuisines du monde me rendent heureux.

Celle dont je ne peux pas me passer, c’est la cuisine japonaise.

Hummm, une cuisine qui grâce à mes différents invités m’est de plus en plus familière…

Elle est saine, composée d’éléments simples.

Le contraire de la cuisine française ou chinoise, avec

des viandes ou des poissons qui baignent dans la sauce.

Et quel dessert est capable de vous faire chavirer ? 

F. D : 

Et si je l'invitais à ma table...: François Durpaire !

Un dessert italien : la Panna Cotta !

Mmmmmmmm, c’est ici que la gourmandise nous remercie différemment

vous et moi !!!

Rires

Et vous-même, aimez-vous cuisiner monsieur Durpaire

F. D : 

Et si je l'invitais à ma table...: François Durpaire !

Oui, j’aime beaucoup cuisiner et ma tante m’a appris quelques

plats réunionnais. 

Quel délice que la cuisine de ce joyau de l’océan indien…tout ce que j’aime et cet

équilibre divin entre les épices…

Oui, les plats réunionnais sont à l’image de l’île :

à la confluence d’un métissage indien (usage des épices),

africain (dans les saveurs), européen (dans la manière

de cuisiner le porc). »

Mmmmm, je me permets de partager deux spécialités réunionaises que j’aime

cuisiner :

Et j’aime partager.

La cuisine, c’est une manière de faire du lien.

Apprendre à manger autour du même plat, au Sénégal,

c’est une manière d’apprendre la solidarité.

En quelque sorte « manger ensemble pour vivre ensemble ».

Je vous suis volontiers !!!

Sourires

Maintenant que nous nous connaissons un peu mieux (rires) place à ma

question Hum hum , si vous deviez cuisiner pour séduire, quel plat

concocteriez-vous à votre « Amour » ?

F. D : 

Et si je l'invitais à ma table...: François Durpaire !

Et bien je ne peux pas vous répondre, car si on prépare pour

l’autre, il faut d’abord se renseigner sur l’autre :

ce que l’on peut cuisiner pour cette personne.

Qu’aime-t-elle ?

A-t-elle des interdits alimentaires ?

Est-elle plus sucrée ou plus salée ?

Hummm, mystère, mystère et dès que vous saurez…je saurais peut-être…

Sourires

S’il n’y en avait qu’une, quelle serait pour vous la musique idéale pour

dîner en amoureux ?

F. D : 

Et si je l'invitais à ma table...: François Durpaire !

Je ne vais pas être original.

Non non surtout pas, soyez sincère …

Rires

Marvin Gaye ! Une musique qui vous ferait tomber

amoureux(se) 🙂

Ouiiiiii

Sourires

Je vous offre, et à tous nos lecteurs (Soyons généreux) cette pause musicale

Pouvez-vous partager avec nos lecteurs l’une de vos recettes favorites

F. D : 

Et si je l'invitais à ma table...: François Durpaire !

Oui, mon carry de gambas, avec le gingembre, la tomate,

l’oignon rouge, mais pour le tour de main,

je garde mon secret ! 🙂

Grrrrrrrrrr (lol)

Quelle(s) adresse(s) gourmande(s)

recommanderiez-vous à nos lecteurs ?

(En France, et même ailleurs …)

F. D : 

Et si je l'invitais à ma table...: François Durpaire !

Je dirais Le Goyavier, un petit restau parisien entre Nation

et Bastille… Il faut réserver longtemps à l’avance.

L’adresse du restaurant : 4 r St Bernard 75011 PARIS

Tel: 01 43 79 61 41

Et si je vous invitais à ma table,

qu’aimeriez-vous que je cuisine pour vous ?

F. D : 

Et si je l'invitais à ma table...: François Durpaire !

J’hésite entre votre tarte à la viande façon votre maman,

et votre nage Noix de Saint Jacques épicée au Cognac

avec votre riz aux crevettes…. J’ai droit au deux ? Lol 

Mais oui heureux gourmet-gourmand, pourquoi « Lol » ?!

Rires

Et si je l'invitais à ma table...: François Durpaire !

Avant de nous séparer, c’est incroyable à quel point  le temps passe

vite à chaque fois, un mot sur votre actualité

F. D : 

Et si je l'invitais à ma table...: François Durpaire !

Depuis peu je suis chroniqueur pour une émission de

France O qui s’appelle « Toutes les France » :

 Sur Sa page facebook vous aurez accès à tous les jours et les

horaires des diffusions.

https://www.facebook.com/pages/Fran%C3%A7ois-Durpaire/198466886942224?fref=ts

Et je m’occupe de la direction des programmes d’une chaîne

de télévision (France Diversité Média) sur le canal

31 de la TNT

Merci à vous pour ce délicieux moment en votre compagnie…

F. D : 

Et si je l'invitais à ma table...: François Durpaire !

Merci

En savoir plus sur François Durpaire

Son site

« Lutter contre le racisme, plus que des mots, des discours, des actions concrètes, au jour le jour, pour faire reculer les préjugés. » François Durpaire

« Lutter contre le racisme, plus que des mots, des discours, des actions concrètes, au jour le jour, pour faire reculer les préjugés. » François Durpaire

Et si je l'invitais à ma table...: François Durpaire !
Et si je l'invitais à ma table...: François Durpaire !

Vous aimerez peut-être aussi :

Et bien d’autres… (Dans la rubrique mes interviews

gourmandes)

Marthe Ghislaine Dayas-Eyoum

(Février 2015)

L’Histoire, c’est ce qui nous rassemble, c’est ce qui nous lie les uns avec les autres.
Ne regardons pas l’histoire, comme on ouvre un livre, en tournant les pages. Il nous faut sans cesse comprendre ce qui s’est passé: le « pourquoi » et le « comment » sont indissociables de l’histoire de l’humanité.
(François Durpaire

17 réflexions sur “Et si je l’invitais à ma table…: François Durpaire !

  1. J’ai omis de dire que non seulement j’aime beaucoup le principe (l’idée) de tes interview gourmandes mais j’ai pris du plaisir à lire celle-ci et les autres aussi finalement 🙂 … Merci du partage et excellente journée

    J'aime

  2. Grande soeur!!! Je suis touchée que tu aies bien voulu partagé ton blog avec moi( excuses moi je me permets de te tutoyer si tu me permets!!!). Et j’admire la grandeur et l’humilité dont tu fais preuve dans tes interviews!!! Tout ce que je peux te souhaiter c’est de garder le cap et que notre père commun applanisse tes voix!!! Et qu’il te donne de voir les sommets, tout en gardant cette sagesse et cette humilité qui brillent en toi!!! Ma chère sœur continues de briller de la meilleure manière qu’il soit!!! Just be the light everywhere that shows darkness!!! Stayed blessed!!! Sincerely yours!!!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s