Au revoir grande dame nul ne sait!♥

5515088-8227286.jpg

« Chaque vie mérite nos larmes. « 
 

(Nancy Huston)

Quelques-uns  de mes mots ,

 

des mes maux,

 

de nos maux ,

 

« posés sur le papier, »

 

confiés, criés ,avoués, chuchotés…

 

Et tous ces sourires aussi

 

parce ce qu’en dépit  des vicissitudes

de la vie

 

la joie de l’Eternel ne doit pas nous quitter .   

 

 

Entre deux douceurs ma plume vous parle!

ecrit

Au revoir grande dame  nul ne sait!♥

Fais-semblant.jpg

Ô mon Dieu, c’est avec horreur que je viens d’apprendre par mon

petit frère Davidson Toto le décès de la chanteuse Teri Moïse
 

« Dans les poèmes de Michelle, les enfants ont des ailes pour voler….

Laisse moi me rappeler une dernière fois de ces ailes que je penses

avoir perdues….
 

Repose en Paix… » Larry Davidson Toto 

Teri-Moise_0.jpg

Elle aurait été retrouvée morte dans sa chambre d’hôtel à Madrid

(Espagne), le 7 mai!!!

Elle se serait suicidée, d’après le directeur de la radio Tropique FM,

Claudy Siar.

Ô Seigneur tant de peine…

Sa chanson les poèmes de Michelle m’a accompagnée durant la

grossesse de mon aînéDaniel Dayas-Eyoum et bébé il aimait tant

l’écouter…Puis nous avons adopté

la chanson « Je serai là » :

 hqdefault.jpg

…J’ai découvert qui je suis

Tout a changé le jour où je t’ai donné la vie

Et si jamais le monde t’es trop cruel

Je serai là toujours pour toi

Que tous tes amours soient sûrs

Tes amis sincères

Pour toi un domaine

Où la haine est la seule étrangère

Je ferai un monde où tout ira bien

Tu seras jamais seul tu manqueras de rien…

Ô seigneur que son âme puisse trouver la paix…sans jugement
 
aucun ici bas…
Au revoir grande dame nul ne sait!

Merci pour tout♥
 

Ah mais j’écoute et je me sens mal…
 

Je n’aime pas…

Sa Biographie:

 Teri-Moise-la-chanteuse-se-serait-suicidee_paysage_460x380.jpg
 

Son sourire,son regard,  sa douceur, sa voix, ses mots, ses maux…!

Teri Moïse (née à Los Angeles le 25 mars 1970 et décédée le 7 mai 2013)
 

Fille d’emigrés haïtiens, Teri Moïse naît à Los Angeles et grandit dans

le quartier de South Central. Elle étudie l’économie à l’université de

Berkeley, puis à  20 ans,(1990) Téri Moïse quitte les États-Unis, ses

études d’économie à Berkeley pour la Sorbonne et la littérature.
 

Son père lui offre une basse avant son départ et Téri en tombe

littéralement amoureuse…

Fille au pair, son emploi lui permet de jouer dans divers groupes en

France.

Elle se découvre une vocation pour la musique.

Téri retourne alors aux States où elle est entre au Musician

Institute de Los Angeles.

Elle y étudie la basse avec méthode.

Elle revient à Paris en 92 mais pratiquant toujours la basse, elle est

d’abord choriste.

Pudiquement, elle écrit et compose des chansons qu’elle préfère

laisser chanter aux autres.

Ayant réalisé une maquette pour proposer ses chansons à

d’éventuels interprètes, la voix-témoin de Téri est appréciée.

En 95, c’est donc logiquement qu’elle entre en studio avec ses titres

sous le bras pour enregistrer son premier album.

Le premier single Les poèmes de Michelle est un tube de l’été 96.

L’année suivante, Téri Moïse remporte la Victoire de la musique,

catégorie interprète francophone.

Le deuxième album sort l’année suivante mélangeant soul, R&B, folk

et culture noire américaine.

(Portrait: ados.fr )

Ecoutez:

Bonne journée remplie de sa Grâce infinie et profitons de ce que

nous avons car pouvoir profiter est déjà une Grâce ♥♥♥♥
 

Souvenons-nous d’aimer pour de vrai (Sans remettre nos paroles et nos actes d’Amour à plus tard car nul ne sait…)♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

MGEDE

 
Publicités

34 réflexions sur “Au revoir grande dame nul ne sait!♥

    1. Ô moi aussi à chacun des enfants …avec mon coeur, de tout mon coeur, de toute mon âme…Nous sommes de la même année … ma petite soeur je suis bouleversée elle était si douce et pleine d’amour à partager…Ah ces maux que parfois les mots n’arrivent plus à panser…

      J'aime

  1. vraiment… c’est parfois très décourageant de voir comment les artistes terminent… et la plus part du temps, c’est ceux qui donnent le plus de l’amour autour de sois, qui en manquent cruellement au fond, au point de se prendre la vie est qui si sacré, si précieux… un cadeau de Dieu… mais moi je dis, il ne faut jamais juger autrui sur ces actes, quand on a pas porté ces souffrances et traversé son chemin de croix… courage Marthe. elle est certainement mieux, là où elle a pris son envol.

    J'aime

    1. Je crois qu’il en est ainsi souvent pour tous les êtres sensibles qui ont choisi l’Amour comme raison de vivre, comme Leitmotiv…

      J'aime

  2. Hélas ma chère sœur Marthe-Ghislaine Ekambi Dayas-Eyoum, les grandes douleurs sont souvent celles qui sont muettes …. Sa musique est un témoignage que Teri Moise aurait besoin a ce carrefour critique du 7 mai de sentir une voix lui dire JE SERAI LA …………… POUR TOI ……………. Que son âme repose en paix

    J'aime

  3. une très grande poétesse qui est partie rejoindre nos ancêtres et ses mélodies continuerons de vibrer pendant toute l’éternité: rip!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s