Mon curry onctueux de poulet! (Escapade indienne aux effluves camerounais)

Il s’agit ici de plats concoctés au gré de mon imagination,

de spécialités africaines ( en particulier camerounaises),

de « libres adaptations » d’ici et d’ailleurs

Pour Petits et Grands

 

Mon curry onctueux de poulet!

 

Mon-curry.jpg

 

Recette

Mon curry

Ingrédients pour 6 à 8 gourmands

 

8 filets de poulets (bien charnus)

4 oignons jaunes

4 gousses d’ail 

600à 800g de tomates fraiches que vous devez peler

Du gingembre frais (un gros morceau)

1 pot de crème fraiche épaisse

2 cuill à soupe de curry en poudre

Du poivre blanc de Penja de préférence

du piment (facultatif)

Du laurier

Quelques feuilles de citronnelle pour les personnes en Afrique.

(J’ai utilisé de la citronnelle déshydratées que l’on vend dans les supermarchés,

dans des pots à épices.Voir les photos dans l’album « ma case à épices ») 

Cubes d’assaisonnement (maggi poulet par exemple/au choix)

De l’huile d’arachide ou de tournesol

De la coriandre fraiche (à défaut du persil plat)

 

Un site intéressant pour tout savoir sur les épices et

aussi vous les procurer

l'ile

ici:link


Coupez les filets de poulet en dés assaisonnez-les

avec les cubes d’assaisonnement choisis et réservez-les.

 

Pelez les oignons et émincez-les finement.

 

Épluchez vos gousses d’ail, dégermez-les et hachez-les.

 

Épluchez le morceau de gingembre et taillez-le en julienne.

 

Munissez-vous d’une grande casserole

(Wok asiatique si vous avez ou Macocotte à l’africaine…)

 

Faites chauffer l’huile et mettez vos dés de poulet.

Il faut les faire revenir à feu vif (quelques minutes)

 

 

Ensuite ôtez-les de la marmite et faites revenir les oignons

Dès qu’ils sont bien colorés, enlevez une partie que vous

mettez de côté.

 

Dans la casserole baissez votre feu et mettez, l’ail haché,

le gingembre,la citronnelle, le laurier

(un peu d’herbes de Provence mais c’est facultatif),

le piment (si vous en mettez un peu)

 

Laissez bien revenir une petite minute et ajoutez la tomate.

 

Ensuite remettez vos dés de poulet et le curry.

 

Si vous utilisez un peu de coriandre en poudre, mettez-la à

ce moment.

 

Remuez bien.

 

Vous pouvez rectifier l’assaisonnement et

ajouter du poivre si vous choisissez d’en mettre.

 

Arrosez avec un peu d’eau(vous verrez) et remontez votre feu.

Il faut qu’il soit assez vif.

 

Ensuite ajoutez la crème fraiche.

Mélangez avec délicatesse.

 

Rebaissez le feu et laissez mijoter sans couvrir la casserole,

une bonne quinzaine de minutes.

(Vous verrez, moi j’aime quand le jus est bien réduit et

caramélise un peu!!!)

 

Ensuite, servez dans un plat, en parsemant avec les oignons

mis de côté et la coriandre ou le persil plat haché. 

 

Vous pouvez pour la couleur, coupez de fines rondelles de piment

que vous posez par dessus!

 

Ce plat est un délice servi avec du riz Basmati

(cuit avec des clous de girofle), 

ou du riz à la cardamome


riz-cardamome.jpg

 

des Nan indiens maison ou de la banane plantain mûre frite

(Missolè ou Missouwa au Cameroun, Amadan au Togo et Bénin,

Alloco en Côte d’Ivoire,Makemba en RDC…)


missole.jpg

 

Pour ceux qui apprécient le vin,

un vin blanc d’Alsace, notamment un Gewurztraminer

qui  fait ressortir à merveille le goût du Curry!

 

Attention avec modération!!!

 

Personnellement, n’étant pas vin,

(Heu depuis peu j’arrive à déguster avec plaisir  et modération

un bon Montbazillac)

je bois du Lassi ou du jus de mangue bien frais .

 

Mmmmmmmmm Bonne dégustation

 

 

Note:

Si vous souhaitez alléger ce plat, au lieu de la crème fraîche

utilisez du yogourt nature.

Mais la sauce perdra un peu en onctuosité!

 

Recherches de Joelle Alexandros Diab sur

le Poivre Blanc de Penja:

poivre-blanc-de-penja-moy

 

Le poivre blanc de Penja s’appelle aussi « Poivre des oiseaux » parce que

les oiseaux picorent les grains les plus murs sur les lianes,

ingèrent le péricarpe et rejettent le noyau, naturellement transformé

en poivre blanc.

Le plus difficile est alors de rechercher ces grains, disséminés

aux alentours de la plantation, pour les laver et les sécher.

 

Ce poivre est l’un des plus rares du monde;

il vient d’une seule petite exploitation de taille humaine,

(60 hectares environ) d’une vallée volcanique du Cameroun,

dans la Région du Moungo.

 

Le goût du poivre blanc de Penja n’est comparable à aucun autre.

Doux et raffiné, son parfum délicat, plus que toute épice s’allie

à une saveur chaleureuse.


Vous aimerez peut être aussi:

Porc au gingembre et à l’ananas!

 

« Le principal ingrédient pour toute  bonne cuisine familiale

est l’amour;

L’amour envers ceux pour qui vous cuisiner. »

 (Sophia Loren)

 

Afin d’être informé(e) de la parution de nouveaux articles pensez à vous inscrire à la Newsletter!

40 réflexions sur “Mon curry onctueux de poulet! (Escapade indienne aux effluves camerounais)

    1. Bonjour :Wé ndé nja de Charlotte Dipanda (Feat Jacob Desvarieux) .C’est l’un des titres de son nouvel Album: Dubè Lam. Merci pour la recette et bienvenue dans mon monde « de partages ». Bonne journée à vous!

      J'aime

    1. Bonjour :Wé ndé nja de Charlotte Dipanda (Feat Jacob Desvarieux) .C’est l’un des titres de son nouvel Album: Dubè Lam. Merci pour la recette et bienvenue dans mon monde « de partages ». Bonne journée à vous!

      J'aime

  1. Dis donc Marthe je veux bien te faire découvrir la cuisine berrichonne, mais celle que tu nous fait partager est vraiment « alléchante »…merci et bon appétit. Bz

    J'aime

  2. Dis donc Marthe je veux bien te faire découvrir la cuisine berrichonne, mais celle que tu nous fait partager est vraiment « alléchante »…merci et bon appétit. Bz

    J'aime

    1. Chef en fait je crois que ce mélange est lié à notre culture non….Ma maman est venue vivre en France à l’âge de 10 ans;A une époque où cours de cuisine et de couture étaient enseignés à l’internat…De fait elle a toujours cuisiné ainsi et j’ai très vite pris le pli…En outre n’ayant pas les moyens de parcourir le monde, eh bien la cuisine est un formidable outil pour le faire…délicieusement! Merci chef de me suivre 

      J'aime

    1. Chef en fait je crois que ce mélange est lié à notre culture non….Ma maman est venue vivre en France à l’âge de 10 ans;A une époque où cours de cuisine et de couture étaient enseignés à l’internat…De fait elle a toujours cuisiné ainsi et j’ai très vite pris le pli…En outre n’ayant pas les moyens de parcourir le monde, eh bien la cuisine est un formidable outil pour le faire…délicieusement! Merci chef de me suivre 

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s